Vous êtes ici » fr » Désir d’enfant » Conseils et astuces pour tomber enceinte

Conseils et astuces pour tomber enceinte : optimiser ses chances de grossesse

Lorsque le désir d’enfant s’exprime au sein d’un couple, les futurs parents ont rarement envie d’attendre pour concevoir leur bébé. Ils entendent bien faire en sorte que la première tentative soit la bonne et sont prêts à ne pas ménager leurs efforts pour ce faire. Est-il possible d’augmenter les chances de tomber enceinte ? Des conseils simples peuvent optimiser ces chances.

J’augmente la probabilité d’une grossesse en connaissant mon cycle

Discerner le temps d’ovulation pour optimiser la probabilité d’une fécondation

Pour optimiser mes chances de grossesse, je discerne avec précision mon temps d’ovulation. Et pour ce faire, il me faut connaître précisément mon cycle. Chaque femme est unique en son corps et mental, ainsi que dans sa personnalité et ses différents parcours de vie. Son cycle lui est personnel, et pour augmenter ses chances de tomber enceinte, elle doit calculer son jour d’ovulation. Le cycle généralement de 28 jours est fait de 2 phases : une phase folliculaire de 14 jours et une phase lutéale de 14 jour, l’ovulation étant le 14e jour. Lorsque le cycle se modifie en durée, c’est surtout au dépend de la phase folliculaire, la phase lutéale restant autour de 14 jours. Pour avoir une idée du mon jour d’ovulation, je dois enlever 14 jours à ma durée totale du cycle (pour des cycle compris entre 24 et 40 jours). Au delà de ces limites, le cycle a peu de chance d’être ovulatoire, donc il n’est pas possible de définir le jour de l’ovulation.

Pour augmenter mes chances de tomber enceinte, je calcule la date à laquelle je vais ovuler

  • Si j’ai un cycle de 28 jours, j’ovulerai le 14ème jour. Faire l’amour avec mon partenaire ce jour-là augmente mes chances de tomber enceinte ! Afin d’être plus sûre et d’optimiser la fécondité, je répéterai les rapports les 12ème, 13ème et 14ème jour.
  • J’ai un cycle de 34 jours ? J’enlève 14 jours à 34 jours et obtiens 20. Le 20ème jour est mon jour d’ovulation principal, celui qui boostera le pourcentage de chances de tomber enceinte. Je me détends et je fais l’amour le 18ème, le 19ème et le 20ème jour.

Profiter au maximum de la fenêtre de fécondité

  • Le spermatozoïde survit 2 à 3 jours dans la glaire, alors j’en profite pour cumuler toute cette "réserve" en spermatozoïdes dès les 2 à 3 jours qui précèdent l’ovulation et ainsi j’optimise mes chances de tomber enceinte rapidement.
  • Quant à l’ovocyte, je n’oublie pas qu’elle reste fécondable 16 à 24 heures après l’ovulation, c’est pour cela qu’afin d’optimiser la fécondité, je fais l’amour durant l’intégralité de ma fenêtre de fécondité, c’est à dire 2 à 4 jours autour de l’ovulation, et ce plutôt avant qu’après l’ovulation.

La meilleure technique pour optimiser mes chances de tomber enceinte : l’Amour !

Je partage, tu partages, nous partageons

Le premier conseil pour tomber enceinte, reste de bien se connaître et d’avoir du plaisir en pleine conscience de partager un moment charnel, sensoriel et sacré. La meilleure technique pour optimiser les chances de tomber enceinte est celle qui nous vient du cœur, car c’est avec lui que tout se créé. L’amour est plus fort que tout. Grâce à lui, l’acte d’aimer se manifeste par un désir d’aimer et de transmettre ce que l’on a compris et imprégné dans notre vie. Faire l’amour est avant tout la capacité d’accueillir l’autre avant même les autres, c’est à dire les futurs bébés.

Le cœur et l’optimisation de la fécondité

Pour augmenter mes chances de grossesse, il me faut aimer, m’aimer, prendre soin de moi et le partager avec l’autre, dans l’amour de l’autre.
Je prends du plaisir à me joindre à l’autre, et nous éprouvons ensemble un bonheur des sens !
Le petit prince dit que l’on ne voit bien qu’avec le cœur et c’est ainsi qu’il faut regarder : demain, la vie et l’instant présent, dans l’enthousiasme, la bienveillance et l’intégrité. Faire l’amour souvent, sans compter, sans trop calculer et en connaissant bien mon corps optimise ainsi mes chances de grossesse.

Je favorise une fécondation en améliorant mes cadre et style de vie

Tout d’abord, j’évite le tabac, l’alcool et le cannabis qui diminuent les chances de grossesse spontanée ou après PMA.
Je fais attention à mon poids. L’excès pondéral ou une maigreur excessive peuvent perturber l’ovulation. L’idéal est d’avoir un IMC (indice de masse corporelle) entre 19 et 25.

Et puis j’ai une activité physique régulière : c’est bon pour le moral également.
J’évite enfin l’exposition aux facteurs toxiques environnementaux qui se comportent comme des perturbateurs endocriniens et altèrent toutes les étapes de la fertilité du couple. Je fais attention en particuliers avec :

  • les pesticides dans mon alimentation et en jardinant,
  • les herbicides,
  • les insecticides en spray,
  • les produits ménagers d’entretien,
  • les parfums d’intérieur,
  • les plastiques alimentaires (phtalates et bisphénols A),
  • les colorants capillaires,
  • les produits cosmétiques et parfums que je me mets sur la peau
  • les peintures contenant des solvants,
  • les ondes électrogmatiques avec le téléphone portable dans la poche.
La FIGO (Fédération Internationale de Gynécologie Obstétrique) conseille de consommer une alimentation saine avec des fruits et légumes sans pesticides, si possible bio. Alors je consomme sain pour préserver ma fertilité et booster mes chances d’être enceinte.

Les signes de la ménopause précoce : une grossesse malgré une insuffisance ovarienne prématurée, c’est possible ?

La ménopause précoce ou insuffisance ovarienne prématurée (IOP), est une affection qui touche 1 % des femmes en France. Les signes d’une insuffisance ovarienne prématurée, sont liés à une baisse puis à l’arrêt du fonctionnement ovarien et à fortiori d’un arrêt des règles avant l’âge de 40 ans.

Un conseil de psychologue pour tomber enceinte ? Apprenez à aimer…

Vous n’arrivez pas à tomber enceinte sans raison apparente ? Mon premier conseil de psychologue pour tomber enceinte est de vous demander si votre couple est psychologiquement prêt à accueillir un enfant. Êtes-vous sûr de savoir vous aimer, de savoir prendre soin de l’autre et de vous aimez vous-même ?

Qu’est-ce que l’andropause et comment se manifeste cette ménopause masculine ?

Qu’est-ce que l’andropause et comment se manifeste-t-elle ? L’andropause est considérée comme le pendant masculin de la ménopause. Bien que moins connue que la ménopause féminine, l’andropause est une réalité clinique qui affecte de nombreux hommes.

Toutes nos actualités