Vous êtes ici » fr » Solutions et traitements » Les F.I.V. (Fécondation In Vitro) » Quelles chances de réussite avec une FIV ?

Quel est le pourcentage de chances de réussite d’une FIV ?

Lorsque le diagnostic d’infertilité tombe, lorsque le couple ne parvient pas à procréer spontanément malgré tous ses efforts, la PMA constitue souvent le meilleur recours. La FIV, ou Fécondation In Vitro, est souvent l’option retenue pour aboutir à une grossesse. Quel est alors les taux de réussite de cette FIV ? Quel pourcentage par ponction ou par transfert ? Quelles chances de réussir à la première tentative ? Le Guide de l’Infertilité vous dévoile les taux de réussite en pourcentage, de la FIV.

Quels taux de réussite, en pourcentage, pour une FIV ?

Le taux de réussite de la FIV en France est évalué tous les ans par l’Agence de Biomédecine.

Pourcentage de chances de réussite d’une FIV

Bien faire attention lorsque les taux de réussite vous sont donnés, s’il s’agit de taux de réussite de la fécondation in vitro par ponction ou par transfert (selon le rapport de ABM 2013).

Pourcentage de chances de réussite d’une FIV par ponction

Le taux moyen de réussite d’une FIV est de 25,6% par ponction en 2013 et 28% par ponction en 2014 (selon ABM). Soit un taux en légère progression d’une année sur l’autre.

Ce taux est plus élevé et dépasse 30%-35% de réussite si l’on parle de grossesse par transfert d’embryon car on élimine les cycles où la ponction n’est pas suivie d’un transfert (échec de fécondance).

Pour le transfert des embryons décongelés le taux de réussite est de 14,1% par cycle (ABM 2013) et de 15,6 par cycle (ABM 2014)

Le taux de grossesse

Le taux de grossesse est identique en FIV et en ICSI.
Ce taux de réussite de la FIV de 25,6% par cycle se renouvelle à chaque tentative mais ne s’additionne pas. Au final, le taux cumulé de grossesse après 4 tentatives est d’environ 60%.
Le taux de naissance par ponction est de 20,9 % pour l’année 2014 (ABM 2014)

Les taux sont variables d’un Centre AMP à l’autre mais dans une fourchette raisonnable. Vous pouvez obtenir cette information par votre praticien.

Le nombre d’enfants nés par PMA est de 23 000 par an et représente 2,8% des naissances.

Quelles chances de réussir sa fécondation In Vitro ?

L’indication de la FIV (tubaire, masculine, endometriose) ne joue que très peu sur les résultats, l’âge restant le critère pronostic essentiel sur le taux de grossesse.

Les facteurs « handicapants »

Sont de moins bons pronostics :

  • une durée infertilité longue (>5 ans)
  • la baisse de la réserve ovarienne avec une AMH <1
  • la présence d’un gros hydrosalpinx (qu’il faudra peut-être enlever)

Le facteur « âge »

Ce taux de grossesse en FIV ou ICSI varie selon l’âge principalement et chute à partir de 38 ans :

  • > 25 % avant 37 ans
  • 12% à 38 ans
  • 9 % à 40 ans
  • 5-6 % après 42 ans

13 conseils aux femmes enceintes contre pollution et perturbateurs endocriniens

Plus personne n’ignore aujourd’hui la pollution et les perturbateurs endocriniens, omniprésents dans notre quotidien, dangereux pour la fertilité, la santé et celle de nos enfants. Les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables. En effet, on constate que la pollution et donc les PE ont un effet direct sur le fœtus, pouvant avoir des conséquences délétères sur son développement et son futur capital santé.

Avec Valérie Grumelin Halimi & Véronique Bied-Damon, le Guide de l’Infertilité fête son 1er anniversaire !

Le Guide de l’infertilité et la Méthode Gynéco Psy fêtent leur UN an ! Un an d’infos et de conseils pour vous aider à comprendre les mécanismes de la fertilité, un an de prise en charge gynéco psy pour vous accompagner dans votre projet de procréation, et un an de pratique hospitalière de la Technique O.R.I.U.S pour débloquer les grossesses.

Avantages allaitement maternel Vs biberon : quelles différences pour bébé ?

Vous nourrissez le projet d’avoir un bébé et la question de son alimentation vous préoccupe ? Voici pourquoi les avantages de l’allaitement maternel versus le biberon sont aujourd’hui indéniables, grâce notamment aux nombreux travaux de recherche scientifique menés ces dernières décennies. Sein ou biberon : découvrez les réels avantages et inconvénients des deux méthodes pour nourrir bébé.

Toutes nos actualités