Vous êtes ici » fr » Solutions et traitements » Les F.I.V. (Fécondation In Vitro) » Quand faire une FIV : les conditions et l’âge

Quand faire une FIV ? A quel âge, dans quel cas et à quelles conditions la Fécondation In Vitro est-elle indiquée ?

Lorsqu’un couple ne parvient pas à procréer spontanément malgré ses efforts et que le diagnostic d’infertilité tombe, la PMA constitue souvent le meilleur recours. Parmi les options offertes par la PMA, la FIV, ou Fécondation In Vitro, est souvent envisagée. Mais à quelles conditions un couple est éligible à la FIV ? Dans quels cas et à quel âge faire une FIV et comment la réussir ? Le Guide de l’Infertilité vous informe des conditions et de l’âge requis pour faire une FIV réussie.

Dans quel cas faire une FIV ? A quelles conditions et à quel âge ?

La Fécondation In Vitro : dans quels cas ?

Quelles sont les conditions pour faire une FIV ? Dans tous les cas, la FIV est indiquée chaque fois qu’il y a une indication médicale à recourir à cette technique après un bilan complet. Tous les dossiers sont le plus souvent discutés en staff pluridisciplinaire clinico-biologiste avant d’inclure le couple dans une FIV en particuliers pour les patientes de plus de 42 ans.

Dans quels cas faire une Fécondation In Vitro ?

Dans les cas suivant, la FIV est une solution à l’infertilité :

  • Les infertilités tubaires : altération ou obstruction des trompes
  • Altération du sperme avec < 1 million de spermatozoïdes mobiles au TMS
  • Endométriose sévère stade 3 ou 4 ou après échec du traitement médical dans Les formes plus légère (stade 1 ou 2)
  • Echec de 6 IAC (insémination)
  • Echec de 6 cycles de stimulation en cas de troubles de l’ovulation (OMPK)
  • Infertilité inexpliquée surtout si la patiente est âgée de plus de 37 ans.

Le dossier devra être complet et à jour

Présenter un dossier complet et à jour est une condition à la FIV.
Sérologies pour les 2 membres du couple datant de moins de 3 mois :
Hépatite B et C, HIV, Syphillis, toxoplasmose et rubéole
Spermoculture avec recherche chlamydia et mycoplasme de moins de 3 mois
Tous les consentements doivent être signés par le couple à chaque tentative de FIV, dans tous les cas.

La loi de bio éthique

Les conditions pour réaliser une FIV

Les conditions pour réaliser une FIV sont très encadrées en France par la loi de bio éthique.
En dehors du contexte médical, pour être éligible à l’AMP, le couple doit répondre aux critères de la loi de bio éthique (2011) :
• Être un couple hétérosexuel en âge de procréer.
• Respecter les conditions de l’entente préalable décrites ci-dessus.

FIV : à quel âge et quelles sont les conditions ?

Dans le cadre des conditions de la FIV, l’âge rentre également en ligne de compte puisqu’après 43 ans ou au delà de 4 tentatives, vous n’êtes plus remboursée par la SS. Cependant, si l’équipe médicale considère que vos chances de grossesse sont suffisantes, une 5e tentative de FIV ou une FIV après 43 ans est possible mais non remboursée par la SS. Un devis vous sera remis et vous prendrez votre décision en connaissance de cause du pronostic et du coût. Si Monsieur peux quant à lui bénéficier de la PMA "tant qu’il est en âge de procréer", un projet de loi pourrait très prochainement limiter cet accès à l’âge de 59 ans, au-delà duquel les capacités procréatives de l’homme sont généralement altérées, selon l’article L.2141-2 du code de la santé publique.

Un âge limite pour la FIV ? Un âge idéal pour réussir sa FIV ?

FIV : âge (limite) chronologique Vs. âge biologique ovarien

Concernant l’âge pour faire une FIV, il faut distinguer l’âge chronologique de l’âge biologique ovarien.
Fixé à 43 ans, l’âge limite pour faire une FIV est l’âge chronologique. Il s’agit d’une restriction purement administrative qui s’appuie sur les statistiques car le taux de grossesse par FIV à l’âge de 43 ans passés est faible < 3%.

L’avis de corps médical

Le médecin tient surtout compte de l’âge biologique ovarien évalué par les dosages hormonaux (FSH et AMH) et le compte de follicules à l ‘échographie (CFA). L’âge limite pour faire une FIV (après 43 ans) n’étant pas toujours le reflet de l’âge biologique et donc des chances de réussite de la FIV. Parfois les ovaires peuvent être déjà épuisés avant 43 ans, et parfois certaines patientes gardent une réserve ovarienne correcte après 43 ans. Cependant après 43 ans, la qualité ovocytaire reste altérée (aneuploïdie)
C’est à votre médecin de vous expliquer votre pronostic selon votre âge chronologique et biologique mais aussi selon le contexte de votre couple et le parcours déjà fait (nombre de FIV déjà pratiquée, durée infertilité).

13 conseils aux femmes enceintes contre pollution et perturbateurs endocriniens

Plus personne n’ignore aujourd’hui la pollution et les perturbateurs endocriniens, omniprésents dans notre quotidien, dangereux pour la fertilité, la santé et celle de nos enfants. Les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables. En effet, on constate que la pollution et donc les PE ont un effet direct sur le fœtus, pouvant avoir des conséquences délétères sur son développement et son futur capital santé.

Avec Valérie Grumelin Halimi & Véronique Bied-Damon, le Guide de l’Infertilité fête son 1er anniversaire !

Le Guide de l’infertilité et la Méthode Gynéco Psy fêtent leur UN an ! Un an d’infos et de conseils pour vous aider à comprendre les mécanismes de la fertilité, un an de prise en charge gynéco psy pour vous accompagner dans votre projet de procréation, et un an de pratique hospitalière de la Technique O.R.I.U.S pour débloquer les grossesses.

Avantages allaitement maternel Vs biberon : quelles différences pour bébé ?

Vous nourrissez le projet d’avoir un bébé et la question de son alimentation vous préoccupe ? Voici pourquoi les avantages de l’allaitement maternel versus le biberon sont aujourd’hui indéniables, grâce notamment aux nombreux travaux de recherche scientifique menés ces dernières décennies. Sein ou biberon : découvrez les réels avantages et inconvénients des deux méthodes pour nourrir bébé.

Toutes nos actualités