Vous êtes ici » fr » Rebirth intra utérin » Le binôme gynéco - psy

Comment une prise en charge gynéco-psychologique de l’infertilité lève les blocages pour permettre la grossesse

Un duo gynéco psy pour lever les blocages qui freinent ou empêchent la grossesse

Une approche gynéco psychologique inédite de l’infertilité

Pour optimiser l’efficacité du traitement de l’infertilité, la prise en charge doit s’effectuer conjointement sur les deux versants : gynécologique et psychologique. Ce binôme gynéco-psy proposé par le Dr Véronique Bied Damon et la psy Valérie Grumelin Halimi permet de faire comprendre aux patients que dans ce procèss d’infertilité, le corps et l’esprit sont bien plus liés qu’il pouvait parfois y paraître lors de la prise en charge classique. La médecine conventionnelle étant devenue très technique, peut parfois faire ressentir à certains un sentiment de solitude sur le plan psychologique.

Lever un à un les blocages à la grossesse

Le binôme gynéco-psy permet de traiter l’être dans son intégralité à travers une prise en charge véritablement globale, et non organe par organe. Ainsi la patiente dénoue ses peurs et frustrations, ses blocages à la survenue d’une grossesse et permet une meilleure coopération avec son gynéco pour la soigner et la prendre en charge dans une meilleure compréhension de son être et son intégrité.

La psychologie et l’infertilité

La patiente se plaint assez souvent de n’être qu’un numéro de dossier parmi tant d’autres. Le binôme gynéco-psy a toute sa légitimité et la patiente se sent comprise et entendue ce qui la rassure et l’aide à faire confiance.
Lorsqu’il existe un blocage à la survenue d’une grossesse, que le gynécologue ressent dans sa consultation, il fait alors appel à son binôme psy. Il lui envoie cette patiente en espérant la mise en lumière des freins à la grossesse, du blocage ayant conduit cette patiente à une infertilité psychologique. Le déblocage permettra de la libérer de cette empreinte psychologique négative sur sa fertilité.

Infertilité et psychologie : des causes et des conséquences

Le Dr Véronique Bied Damon et la psy Valérie Grumelin

Le but du binôme gynéco-psy est de permettre à la patiente d’être prête dans sa tête pour se sentir libre de recevoir et d’accepter une prise en charge en coopérant activement avec le gynécologue et non pas en ayant l’impression de subir passivement le protocole de soins. Depuis 2015, le Dr véronique Bied Damon et Valérie Grumelin Halimi travaillent et coopèrent en ce sens.

Valérie Grumelin - Véronique Bied DAMON

Une prise en charge psy de l’infertilité à effet immédiat !

Chaque patiente ayant une problématique d’infertilité inexpliquée, une insuffisance ovarienne, un blocage à la grossesse psychologique avéré ou une souffrance traumatique est adressée à Valérie pour cerner la problématique et tenter de la dénouer le plus souvent, en une seule séance.

Expertise, dynamisme et complémentarité

Le Dr Véronique Bied Damon et Valérie Grumelin proposent également des consultations jointes, durant lesquelles la patiente ressent cette bonne complémentarité entre les 2 praticiens qui la prennent en charge et la rassurent sur son suivi, tant sur le plan médical que sur le plan psychique. Ainsi elle peut lâcher prise et se reposer en toute confiance sur des acteurs experts et complémentaires. Elle bénéficiera d’un suivi rapproché en complémentarité dans toutes les dimensions de son être : physique et psychique.

Une étude scientifique clinique randomisée

Mesurer l’efficacité de la méthode gynéco-psy

Cette approche en binôme ayant donné des résultats probants témoignant d’une efficacité ressentie par les patientes sur leur « mieux être », le Dr véronique Bied Damon et Valérie Grumelin ont décidé d’évaluer ces résultats dans le cadre d’une étude clinique randomisée, en cours.Etude ORIUS.

Les patientes témoignent lors de la séance, de leur difficulté à absorber la technique pure du protocole, ainsi que le manque de libido à conserver malgré tout, pendant la durée du traitement. La méthode gynéco-psy accompagne la patiente sur le chemin de la maternité en lui offrant un mieux-être certain.

Demain, la prise en charge gynéco psy de l’infertilité

A l’issue de l’étude scientifique clinique randomisée, le Dr Véronique Bied Damon et Valérie Grumelin suggèreront à des binômes de se constituer pour programmer si besoin une consultation en commun avec la patiente. Cette consultation commune permet au gynéco de bien comprendre le contexte psychologique de la patiente infertile et au psychologue de mieux comprendre la décision thérapeutique médicale choisie pour le couple. C’est l’idéal et nécessite une ré-organisation centrée sur le bien être total du patient, cela demande une grande disponibilité.

Les signes de la ménopause précoce : une grossesse malgré une insuffisance ovarienne prématurée, c’est possible ?

La ménopause précoce ou insuffisance ovarienne prématurée (IOP), est une affection qui touche 1 % des femmes en France. Les signes d’une insuffisance ovarienne prématurée, sont liés à une baisse puis à l’arrêt du fonctionnement ovarien et à fortiori d’un arrêt des règles avant l’âge de 40 ans.

Un conseil de psychologue pour tomber enceinte ? Apprenez à aimer…

Vous n’arrivez pas à tomber enceinte sans raison apparente ? Mon premier conseil de psychologue pour tomber enceinte est de vous demander si votre couple est psychologiquement prêt à accueillir un enfant. Êtes-vous sûr de savoir vous aimer, de savoir prendre soin de l’autre et de vous aimez vous-même ?

Qu’est-ce que l’andropause et comment se manifeste cette ménopause masculine ?

Qu’est-ce que l’andropause et comment se manifeste-t-elle ? L’andropause est considérée comme le pendant masculin de la ménopause. Bien que moins connue que la ménopause féminine, l’andropause est une réalité clinique qui affecte de nombreux hommes.

Toutes nos actualités