Vous êtes ici » fr » Actualités » Spéciale infertilité ce vendredi matin (06/10) dans la Maison des Maternelles sur France 5 !

Spéciale infertilité ce vendredi matin (06/10) dans la Maison des Maternelles sur France 5 !

« Ces bébés que l’on n’attendait plus », demain matin sur France 5...

Zoom sur l’infertilité inexpliquée sur France 5

Ces bébés que l’on n’attendait plus

Ce vendredi matin 6 octobre, l’émission quotidienne La maison des Maternelles diffusée sur France 5 reçoit Valérie Grumelin Halimi, psy et spécialiste de l’Infertilité. Elle sera pendant vingt minutes interrogée par Agathe Lecaron et Benjamin Muller sur les causes des infertilités dites « inexpliquées », et fera le point sur les solutions qui s’offrent aux couples concernés.

A ses côtés, Christelle, maman de Nahia 18 mois, évoquera cette grossesse improbable survenue à 40 ans après un échec de préservation d’ovocytes. L’émission sera disponible en replay et nous vous informerons sur ses dates de rediffusion. Merci de passez le message en partageant l’info !

Elles témoignent de leur expérience avec ORIUS, solution à l’infertilité

Créé par la Psychologue Comportementaliste et cognitiviste spécialiste de l’infertilité Valérie Grumelin Halimi, la Méthode ORIUS (Originel Regression Intra Uterin Stimulation) propose de vous réconcilier avec la fertilité, pour vous permettre de realiser votre rêve de parentalité.

La Méthode ORIUS, solution à l’infertilité

Développée par la psychologue comportementaliste et cognitiviste spécialisée dans les blocages conscients et/ou inconscients du cerveau Valérie Grumelin Halimi, la Méthode ORIUS est également connue sous le nom de Rebirth Intra utérin. ORIUS permet le dénouement et le soulagement de maux psychologiques, physiques et énergétiques.

Pertes vaginales, infertilité et grossesse : Mycose ou Vaginose, quelle différence ?

Toutes les deux entraînent des pertes vaginales altérant la fertilité, mais aussi la qualité des relations sexuelles. Bien que la mycose ou la vaginose ne soient pas des maladies sexuellement transmissibles, les rapports sexuels peuvent favoriser leur survenue d’une vaginose par un phénomène mécanique, ou d’alcalinisation du vagin par le sperme (alcalin).

Toutes nos actualités