Vous êtes ici » fr » Infertilité & stérilité » L’homme et l’infertilité » Les causes immunologiques

Infertilité masculine : les causes immunologiques

Parmi les causes d’infertilité masculine, les causes immunologiques sont assez fréquentes (environ 10-15% des causes masculines). Mais que se passe-t-il réellement dans le corps d’un

L’infertilité masculine et les causes immunologiques

Le MAR T pour détecter les causes immuno de l’infertilité masculine

Les causes immunologiques sont responsables de nombreux cas d’infertilité masculine. Ces causes sont diagnostiquées le MAR Test qui met en évidence la présence d’anticorps anti-spermatozoîdes fixés sur le spermatozoïde. Les anticorps sont également responsables d’agglutinats dans le sperme, d’asthénospermie ainsi que d’un test post coïtal mauvais.

Comment des anticorps peuvent rendre un homme infertile ?

Les facteurs favorisant la survenue d’anticorps anti-spermatozoïdes sont : les infections et les traumatismes testiculaires. La présence de ces anticorps empêche le spermatozoïde de se fixer et de pénétrer dans l’ovocye. Tout particulièrement lorsque les anticorps sont présents sur la tête du spermatozoïde, ils altèrent donc l’étape de la fécondation, causant ainsi l’infertilité masculine.

Quelle est alors la solution ?

Le traitement de l’infertilité masculine de cause immunologique consiste :
- à traiter une infection (si elle existe) par antibiotique et anti-inflammatoire

  • à faire chuter les anticorps par un traitement corticoïdes mais l’efficacité réelle est discutable et ne fait pas consensus
  • le recours à une AMP où les spermatozoïdes seront lavés au laboratoire et donc dégagés de leurs anticorps est la solution la plus souvent proposée : insémination ou plus souvent FIV selon le contexte clinique de chaque couple.

Le point sur le manque de gynécologues par le Dr Bied Damon, spécialiste fertilité & infertilité

En 2018, la France comptait 1054 gynécologues médicaux, soit un nombre tristement insuffisant puisqu’il conduit à une proportion de 3 gynécos pour 100 000 femmes en âge de procréer.

Le témoignage de Lyne, infertile et enceinte à 49 ans

Active et pleine de vie, Lyne a vécu sa vie de jeune femme à 100 à l’heure, avec en filigrane toujours présent, le projet de fonder une famille. Cela viendrait naturellement, il suffisait de faire confiance à la vie pour trouver son Homme, celui qui deviendrait le père de ses enfants.

Don de gamètes : comment devenir donneur de sperme ou donneuse d’ovocyte ?

Le don de gamètes est une solution à l’infertilité, qui dans le cadre de l’Aide Médicale à la Procréation (AMP), aide plus de 3500 couples chaque année en France à mettre un, et parfois même plusieurs enfants au monde. La rigueur de la réglementation française sur le sujet freine ainsi nombre d’hommes et de femmes souhaitant franchir le pas.