Vous êtes ici » fr » Infertilité & stérilité » L’homme et l’infertilité » Les causes immunologiques

Infertilité masculine : les causes immunologiques

Parmi les causes d’infertilité masculine, les causes immunologiques sont assez fréquentes (environ 10-15% des causes masculines). Mais que se passe-t-il réellement dans le corps d’un

L’infertilité masculine et les causes immunologiques

Le MAR T pour détecter les causes immuno de l’infertilité masculine

Les causes immunologiques sont responsables de nombreux cas d’infertilité masculine. Ces causes sont diagnostiquées le MAR Test qui met en évidence la présence d’anticorps anti-spermatozoîdes fixés sur le spermatozoïde. Les anticorps sont également responsables d’agglutinats dans le sperme, d’asthénospermie ainsi que d’un test post coïtal mauvais.

Comment des anticorps peuvent rendre un homme infertile ?

Les facteurs favorisant la survenue d’anticorps anti-spermatozoïdes sont : les infections et les traumatismes testiculaires. La présence de ces anticorps empêche le spermatozoïde de se fixer et de pénétrer dans l’ovocye. Tout particulièrement lorsque les anticorps sont présents sur la tête du spermatozoïde, ils altèrent donc l’étape de la fécondation, causant ainsi l’infertilité masculine.

Quelle est alors la solution ?

Le traitement de l’infertilité masculine de cause immunologique consiste :
- à traiter une infection (si elle existe) par antibiotique et anti-inflammatoire

  • à faire chuter les anticorps par un traitement corticoïdes mais l’efficacité réelle est discutable et ne fait pas consensus
  • le recours à une AMP où les spermatozoïdes seront lavés au laboratoire et donc dégagés de leurs anticorps est la solution la plus souvent proposée : insémination ou plus souvent FIV selon le contexte clinique de chaque couple.

Comment une infertilité expliquée peut-elle devenir psychologique ?

Saviez-vous que l’infertilité psychologique peut également s’inviter chez des couples chez qui l’infertilité est expliquée par un dysfonctionnent physiologique, tel une insuffisance ovarienne, ou encore une azoospermie. Comment cela est-il possible ? Quelles sont les conséquences et les solutions ?

Difficultés à avoir un deuxième bébé : pourquoi l’infertilité secondaires ?

Parents d’un premier enfant, vous êtes nombreux à rencontrer des difficultés à avoir un deuxième bébé. Parfois les bilans de fertilité indiquent un dysfonctionnement, mais bien souvent, nul n’est réellement capable d’expliquer cette situation, appelée infertilité secondaire.

Un test pour le dépistage des signes de l’endométriose ?

L’endométriose, tout le monde en parle et nous sommes nombreuses, au regard des symptômes connus, à nous demander si nous ne serions pas concernées, tel 10% des femmes en âge de procréer.