Vous êtes ici » fr » Infertilité & stérilité » L’homme et l’infertilité » Les causes immunologiques

Infertilité masculine : les causes immunologiques

Parmi les causes d’infertilité masculine, les causes immunologiques sont assez fréquentes (environ 10-15% des causes masculines). Mais que se passe-t-il réellement dans le corps d’un

L’infertilité masculine et les causes immunologiques

Le MAR T pour détecter les causes immuno de l’infertilité masculine

Les causes immunologiques sont responsables de nombreux cas d’infertilité masculine. Ces causes sont diagnostiquées le MAR Test qui met en évidence la présence d’anticorps anti-spermatozoîdes fixés sur le spermatozoïde. Les anticorps sont également responsables d’agglutinats dans le sperme, d’asthénospermie ainsi que d’un test post coïtal mauvais.

Comment des anticorps peuvent rendre un homme infertile ?

Les facteurs favorisant la survenue d’anticorps anti-spermatozoïdes sont : les infections et les traumatismes testiculaires. La présence de ces anticorps empêche le spermatozoïde de se fixer et de pénétrer dans l’ovocye. Tout particulièrement lorsque les anticorps sont présents sur la tête du spermatozoïde, ils altèrent donc l’étape de la fécondation, causant ainsi l’infertilité masculine.

Quelle est alors la solution ?

Le traitement de l’infertilité masculine de cause immunologique consiste :
- à traiter une infection (si elle existe) par antibiotique et anti-inflammatoire

  • à faire chuter les anticorps par un traitement corticoïdes mais l’efficacité réelle est discutable et ne fait pas consensus
  • le recours à une AMP où les spermatozoïdes seront lavés au laboratoire et donc dégagés de leurs anticorps est la solution la plus souvent proposée : insémination ou plus souvent FIV selon le contexte clinique de chaque couple.

Rebirth Intra Utérin (ORIUS) Vs. Rebirth : pourquoi cela n’a rien à voir ?

Il apparaît aujourd’hui nécessaire de préciser ce qu’est ORIUS, autrement appelé Rebirth Intra Utérin. En effet, parfois confondu avec le Rebirth (ou Rebirthing Breathwork), ORIUS n’a pourtant rien à voir avec la technique américainee né dans les années 70.

Hypersensibilité et infertilité : existe-t-il un traitement

Bien que l’hypersensibilité ne figure pas sur la liste des causes d’infertilité, pourrait-elle contribuer à freiner la procréation ? L’hypersensibilité touche environ 30 % de la population générale, et un couple sur six environ consulte pour infertilité ! L’hypersensibilité peut-elle empêcher une grossesse ? Existe-t-il un traitement contre l’hypersensibilité ?

Tout va bien alors pourquoi je ne tombe pas enceinte ?

Saviez-vous que le fait de ne pas tomber enceinte peut parfois avoir un lien direct avec une hypersensibilité ? En bloquant la grossesse ou en compliquant le parcours en PMA, il semblerait en effet que l’hypersensibilité soit dans certains cas, un facteur clé de la réussite d’un projet de bébé. On vous explique tout !