Vous êtes ici » fr » Solutions et traitements » Les F.I.V. (Fécondation In Vitro) » Qu’est-ce qu’une FIV : définition

Retrouvez une définition facile de la Fécondation In Vitro et découvrez les principales différences entre FIV classique, ISCI et IMSI.

Qu’est-ce qu’une FIV, et que sont l’ISCI et l’IMSI ? Comment définir la Fécondation In Vitro ? Le Guide de l’Infertilité vous dit tout !

Qu’est-ce qu’une Fécondation In Vitro ?

Définition d’une FIV

La FIV, ou Fécondation In Vitro, se définit par la fécondation via la mise en contact des spermatozoïdes et des ovocytes en dehors du corps de la femme, au laboratoire, dans une éprouvette, soit « In Vitro » par opposition à « in vivo ».
Les FIV peuvent être réalisées avec les gamètes du couple ou celle d’un donneur.
Il existe différentes techniques de FIV.

Techniquement, c’est quoi une Fécondation In Vitro ?

La FIV permet de recueillir, puis féconder l’ovocyte avant de cultiver in vitro le ou les embryons obtenus. Le transfert de l’embryon dans l’utérus sera pratiqué 2 à 5 jours après la fécondation. Ensuite aura lieu la phase de l’implantation embryonnaire.
La FIV se déroule en 4 principales étapes :

  • Phase clinique : la stimulation ovarienne (plusieurs protocoles existent)
  • phase laboratoire : recueil du sperme et prélèvement des ovocytes puis mise en culture des embryons jusqu’au transfert
  • le transfert de 1 ou 2 embryons dans l’utérus
  • congélation si besoin des embryons surnuméraires

Définition de FIV Vs. ISCI et IMSI

La FIV peut être spontanée (FIV Classique) ou facilitée par l’injection du spermatozoïde dans l’ovocyte (ICSI). Le choix du spermatozoïde injecté peut être sélectionné par le fort grossissement au microscope, on parle alors IMSI.

Tomber enceinte après 40 ans : Comment retarder la ménopause

Afin d’éviter les désagréments associés à cette étape inéluctable, ou dans le but d’augmenter leurs chances de tomber enceinte apres 40 ans, les femmes rêvent de retarder l’échéance de la ménopause. Entre allongement de la durée de vie et amélioration des conditions de santé, la période de fertilité de 40 ans en moyenne devient insuffisante pour bon nombre de femmes qui n’hésitent plus à avoir recours à des traitements dans le but de retarder cette ménopause, voir pour tomber enceinte après 40 ans, âge auquel les chances de procréer tombent à 6% par cycle.

Le point sur le manque de gynécologues par le Dr Bied Damon, spécialiste fertilité & infertilité

En 2018, la France comptait 1054 gynécologues médicaux, soit un nombre tristement insuffisant puisqu’il conduit à une proportion de 3 gynécos pour 100 000 femmes en âge de procréer.

Le témoignage de Lyne, infertile et enceinte à 49 ans

Active et pleine de vie, Lyne a vécu sa vie de jeune femme à 100 à l’heure, avec en filigrane toujours présent, le projet de fonder une famille. Cela viendrait naturellement, il suffisait de faire confiance à la vie pour trouver son Homme, celui qui deviendrait le père de ses enfants.