Vous êtes ici » fr » Solutions et traitements » Les F.I.V. (Fécondation In Vitro) » Qu’est-ce qu’une FIV : définition

Retrouvez une définition facile de la Fécondation In Vitro et découvrez les principales différences entre FIV classique, ISCI et IMSI.

Qu’est-ce qu’une FIV, et que sont l’ISCI et l’IMSI ? Comment définir la Fécondation In Vitro ? Le Guide de l’Infertilité vous dit tout !

Qu’est-ce qu’une Fécondation In Vitro ?

Définition d’une FIV

La FIV, ou Fécondation In Vitro, se définit par la fécondation via la mise en contact des spermatozoïdes et des ovocytes en dehors du corps de la femme, au laboratoire, dans une éprouvette, soit « In Vitro » par opposition à « in vivo ».
Les FIV peuvent être réalisées avec les gamètes du couple ou celle d’un donneur.
Il existe différentes techniques de FIV.

Techniquement, c’est quoi une Fécondation In Vitro ?

La FIV permet de recueillir, puis féconder l’ovocyte avant de cultiver in vitro le ou les embryons obtenus. Le transfert de l’embryon dans l’utérus sera pratiqué 2 à 5 jours après la fécondation. Ensuite aura lieu la phase de l’implantation embryonnaire.
La FIV se déroule en 4 principales étapes :

  • Phase clinique : la stimulation ovarienne (plusieurs protocoles existent)
  • phase laboratoire : recueil du sperme et prélèvement des ovocytes puis mise en culture des embryons jusqu’au transfert
  • le transfert de 1 ou 2 embryons dans l’utérus
  • congélation si besoin des embryons surnuméraires

Définition de FIV Vs. ISCI et IMSI

La FIV peut être spontanée (FIV Classique) ou facilitée par l’injection du spermatozoïde dans l’ovocyte (ICSI). Le choix du spermatozoïde injecté peut être sélectionné par le fort grossissement au microscope, on parle alors IMSI.

Difficultés à avoir un deuxième bébé : pourquoi l’infertilité secondaires ?

Parents d’un premier enfant, vous êtes nombreux à rencontrer des difficultés à avoir un deuxième bébé. Parfois les bilans de fertilité indiquent un dysfonctionnement, mais bien souvent, nul n’est réellement capable d’expliquer cette situation, appelée infertilité secondaire.

Un test pour le dépistage des signes de l’endométriose ?

L’endométriose, tout le monde en parle et nous sommes nombreuses, au regard des symptômes connus, à nous demander si nous ne serions pas concernées, tel 10% des femmes en âge de procréer.

Infertilité et drogues : les effets du Cannabis, de la Marijuana, cocaïne et héroïne

Contrairement à ce que d’aucuns croient encore, l’âge auquel une femme se décide à procréer est bien loin d’être le seul facteur en jeu dans la réalisation de son désir d’enfant. Marijuana, Cannabis, cocaïne ou d’héroïne amenuisent également considérablement les chances d’attendre un bébé. Drogues et infertilité : le Guide vous éclaire.