Vous êtes ici » fr » Solutions et traitements » Les F.I.V. (Fécondation In Vitro) » Combien coûte une FIV : le prix 

Combien coûte une FIV en France ? Quel est le prix de la Fécondation In Vitro ?

Vous souhaitez savoir combien coûte une FIV en France ? Quel est le prix d’une Fécondation In Vitro ? Le Guide de l’Infertilité vous explique les tarifs et les modalités de prise en charge par la Sécurité sociale.

Combien coûte une FIV en France ?

Le prix d’une FIV

La réponse à combien coûte une FIV est simple : en France, le prix d’une FIV pour un couple est nul. En effet, la FIV est prise en charge à 100% du tarif sécurité sociale. La part dépassement d’honoraires est prise en charge par votre mutuelle selon le profil que vous avez choisit.

Comment se faire rembourser sa Fécondation In Vitro ?

Pour être remboursé de votre Fécondation In Vitro, vous devez envoyer à la Sécurité Sociale :
• Une demande de prise en charge à 100% de la FIV, soit une demande exonération du ticket modérateur.
• Une entente préalable à la pratique des actes AMP aussi bien pour les actes du clinicien que du laboratoire.

Le prix de la Fécondation In Vitro en France en cas de dépassements d’honoraires

L’intérêt d’avoir une bonne mutuelle

Quel est le vrai prix d’une FIV lorsque les praticiens affichent des tarifs de Fécondation In Vitro qui dépasse les tarifs de référence de la Sécurité Sociale ? Lorsque des dépassements d’honoraires sont pratiqués, le remboursement dépend de votre mutuelle et du montant des dépassements d’honoraires. Ces dépassements sont très variables d’une région à l’autre et selon les praticiens. Vous pouvez demander un devis à votre praticien afin de vérifier directement auprès de votre mutuelle combien vous couterait une FIV avec ce dernier.

Ce que prend précisément en charge la Sécurité Sociale

En France, après demande d’entente préalable et avant vos 43 ans, la Sécurité Sociale prend en charge :
• 6 tentatives d’inséminations intra-utérines
• 4 tentatives de FIV avec ou sans ICSI (ponction)

Après chaque accouchement, les compteurs sont remis à zéro que l’enfant soit vivant ou pas. Les Fausses couches précoces ne permettent pas de remettre les compteurs à zéro

Quel est le prix d’une FIV après 43 ans ?

La prise en charge du coût de la FIV est donc suspendue le jour du 43e anniversaire, avec un maximum de 4 tentatives de FIV (4 ponctions suivies d’un transfert). Les transferts d’embryons congelés ne comptent pas dans le nombre de tentatives remboursées, d’ou l’intérêt d’avoir une bonne réponse ovarienne avec un nombre d’ovocytes et d’embryons permettant la congélation d’embryons surnuméraires qui seront des chances supplémentaires de grossesse pour une même tentative.

Post confinement : où en est votre désir d’enfant ?

A l’instar des « fertiles », nombre de couples infertiles voient aujourd’hui leur projets de conception mis à mal, lorsqu’ils ne volent pas en éclats ! Si l’on ne disposent pas à ce jour de statistiques pour appuyer les dommages engendrés par près de deux mois et demi de confinement, les cabinets d’avocats semblent déjà crouler sous les demandes de divorces, tandis que les Centres d’AMP risquent de voir croître le nombre d’abandons de procédures.

Covid 19 & PMA : ce que le Coronavirus change pour les couples infertiles

Quelles sont les conséquences de la crise du Covid-19 pour ces couples et les nourrissons à venir ? Gynécologue endocrinienne spécialiste de la reproduction, de l’infertilité et de l’AMP, le Docteur Véronique BIED DAMON fait le point sur la situation de ceux qui sont en plein projet bébé.

Comment une infertilité expliquée peut-elle devenir psychologique ?

Saviez-vous que l’infertilité psychologique peut également s’inviter chez des couples chez qui l’infertilité est expliquée par un dysfonctionnent physiologique, tel une insuffisance ovarienne, ou encore une azoospermie. Comment cela est-il possible ? Quelles sont les conséquences et les solutions ?