Vous êtes ici » fr » Infertilité & stérilité » Le couple et l’infertilité

Lorsque le couple est infertile ou stérile, entre causes et conséquences : quelles solutions ?

Le désir d’avoir un enfant en couple, est le résultat espéré de l’amour entre deux personnes. Il peut donc être très frustrant de rencontrer des difficultés à avoir la progéniture souhaitée du plus profond de son cœur et de se trouver subitement stupéfait devant une stérilité ou une infertilité de couple. Nombre de femme ayant pendant des années évité de tomber enceinte via la pilule ou un autre contraceptif, se retrouvent dans l’incapacité de procréer le (bon) moment venu, confronté à une inattendue infertilité. Le couple s’en trouve extrêmement déçu.

Le couple et l’infertilité : comprendre les causes pour trouver les solutions

Lorsque le couple découvre son infertilité

De la surprise à la déception

Lorsque pour concrétiser son amour, le couple se décide à donner naissance, la survenue de difficulté à procréer est, au-delà de la surprise, toujours une épreuve. Quelle déception pour l’un comme pour l’autre ! « Qu’ai-je fait pour mériter cela ? »
« Pourquoi ne suis-je pas tout simplement enceinte comme toutes mes amies, mes sœurs ? ». Votre rêve commun devient un obstacle à votre vie quotidienne.

De l’incompréhension la colère

Colère, culpabilité, rancune, rancœur, frustration, injustice et autres sentiments d’incompréhension se succèdent et personne ne peut comprendre. La honte de ne pas être comme tout le monde s’installe ! Envahie par le complexe de son infertilité, le couple se renferme dans la solitude et l’incompréhension. Chacun essaye, espère, attend puis recommence, et chaque tentative devient un peu plus difficile à gérer.

La prise de conscience

Dans la plupart des cas d’infertilité, les couples qui rencontrent des difficultés pour avoir des enfants sont tout d’abord abasourdis. En effet, beaucoup imaginent que la grossesse arrive naturellement une fois la contraception interrompue. Quand ce n’est pas le cas, il convient de reconsidérer certains éléments et de chercher à positiver : la famille, le sens de la vie, du mariage…
Les conséquences psychologiques de la découverte par le couple de son infertilité sont souvent sous estimées.
« Quand mettre au monde un enfant devient une obsession, quand la blessure narcissique s’allie à un sentiment de culpabilité et d’impuissance, on se sent différent des autres, exclu ».

Couple, infertilité et libido

La libido diminue et ne devient qu’obligation et pression pour le couple infertile, en particulier pour l’homme qui se sent utilisé et non aimé pour lui-même. Il se sent moins virile et à son tour se referme face à cette injustice que lui fait subir la vie.

Les conséquences de ces difficultés à procréer pour l’homme et pour la femme

L’isolement

De nombreuses personnes ne réalisent pas qu’elles ne sont pas les seules et que plus d’un couple sur 6 éprouve des difficultés identiques. Si cela ne les soulage pas d’avantage, il est cependant pourtant bon de le constater. Ne pas réussir à concevoir un enfant est encore trop souvent synonyme de honte, de tabou, voir même de clandestinité : les partenaires se replient peu à peu sur eux-mêmes, s’isolent, voient de moins en moins leurs amis ou leur famille. Le couple infertile est envahi par la peur d’être confrontés à ces questions lancinantes qui les panique : « Alors, ce bébé, vous nous le faites pour la Noël cette année ? », « Où en êtes-vous pour le bébé ? » « Tu as vu notre voisine a eu une jolie petite fille ? ». Ou alors pire encore « Et vous, vous n’y arrivez toujours pas ? ».

Une épreuve parfois insurmontable

Le couple infertile ne supporte pas de rencontrer des couples fertiles avec des enfants, car cette situation le renvoie à ce qu’il vit douloureusement comme un échec. L’impossibilité de mettre au monde un enfant est vécue comme un drame ou une malédiction rendant la situation insupportable. Tous les couples infertiles ne sont pas suffisamment solides pour surmonter cette épreuve difficile et certains d’entre eux finissent par se séparer.

Les tests de fertilité

Technique Vs. naturel

Après avoir passé les tests et envisagé les solutions à la stérilité ou l’infertilité, le couple découvre parfois la cruauté de l’univers médical. Faire un bébé devient technique et non naturel. La découverte de cet univers médical très technique ainsi que la pratique d’examens difficiles à effectuer amènent parfois certaines personnes à ne plus supporter ces démarches. Cependant ces prouesses techniques sont une chance pour atteindre votre rêve d’être enceinte, à conditions d’être bien accompagné dans vos démarches pour vivre le plus sereinement possible ce passage médical.

Des consultations déshumanisées et un jargon anxiogène

Certaines femmes se rendent « à reculons » aux rendez-vous et effectuent ces examens dans des conditions psychologiques désastreuses. « Affronter la toute-puissance des médecins » disent-elles. Des rendez-vous au petit matin ou encore l’annonce de résultats pas toujours effectuée avec la diplomatie requise, ne rassurent pas les couples infertiles déjà très angoissés par ces épreuves. Le ressenti déshumanisé des consultations employant un jargon anxiogène pour le patient en désespoir, est une souvent vécu comme une épreuve terrible par le couple infertile.

Le mot du psy

Le couple à l’épreuve des bilans de fertilité

Les difficultés de ces bilans sont parfois insurmontables : l’atteinte à l’intimité finit par ne plus être acceptable, se masturber dans un « cagibi » à 8 heures du matin, faire l’amour sur commande à une heure précise, subir des examens sans discontinuité, se faire examiner par des inconnus, attendre cuisses ouvertes dans une salle, son mari se masturbant dans la pièce d’à côté… sont les situations très éprouvantes dépeintes par les couples infertiles reçus en consultation gynéco psy.

C’est ainsi que je rencontre souvent dans cet état de détresse, des couples stériles ou infertiles, pour désamorcer l’ensemble de ces sentiments, afin de les rendre accueillants au traitement, qu’ils pourront suivre sereinement et avec confiance.
Une fois la liberté et l’harmonie intérieure retrouvée, notre couple infertile s’allie de nouveau en force vers un désir commun. "Comme UN"

Elles témoignent de leur expérience avec ORIUS, solution à l’infertilité

Créé par la Psychologue Comportementaliste et cognitiviste spécialiste de l’infertilité Valérie Grumelin Halimi, la Méthode ORIUS (Originel Regression Intra Uterin Stimulation) propose de vous réconcilier avec la fertilité, pour vous permettre de realiser votre rêve de parentalité.

La Méthode ORIUS, solution à l’infertilité

Développée par la psychologue comportementaliste et cognitiviste spécialisée dans les blocages conscients et/ou inconscients du cerveau Valérie Grumelin Halimi, la Méthode ORIUS est également connue sous le nom de Rebirth Intra utérin. ORIUS permet le dénouement et le soulagement de maux psychologiques, physiques et énergétiques.

Pertes vaginales, infertilité et grossesse : Mycose ou Vaginose, quelle différence ?

Toutes les deux entraînent des pertes vaginales altérant la fertilité, mais aussi la qualité des relations sexuelles. Bien que la mycose ou la vaginose ne soient pas des maladies sexuellement transmissibles, les rapports sexuels peuvent favoriser leur survenue d’une vaginose par un phénomène mécanique, ou d’alcalinisation du vagin par le sperme (alcalin).

Toutes nos actualités