Vous êtes ici » fr » Infertilité & stérilité » Bilans, examens et tests d’infertilité » Tests d’infertilité masculins 

Test d’infertilité et stérilité masculine : quels examens de fertilité faire lorsqu’on est un homme ?

Le bilan d’infertilité masculine est un test qui repose principalement sur l’examen du sperme, le spermogramme. Lors de la 1ere consultation d’un homme pour infertilité, un certains nombres de tests d’évaluation de sa fertilité masculine lui est prescrit.

Les 6 tests et examens à faire pour savoir si on est un homme fertile

Lorsqu’un homme est confronté à la difficulté de procréer, un bilan de fertilité masculine permet d’identifier une éventuelle infertilité.

Voici les 6 principaux tests d’infertilité pratiqués sur les hommes :

Le spermogramme

Face à une suspicion d’infertilité masculine, un spermogramme est tout d’abord pratiqué après un délai de 2 à 5 jours d’abstinence, par masturbation et au laboratoire.
Les valeurs normales définies par OMS sont :
- Volume > 3 ml

  • Nombre (quantité) = > 15 Millions / ml
  • Mobilité totale > 40 % et mobilité progressive > 30%
  • Forme typique > 15 %

Ce que révèle le spermogramme

Les anomalies peuvent porter soit sur le nombre, la mobilité ou les formes typique : on parle alors d’oligoasthénotératosperme (OATS). On ne conclue jamais à une infertilité masculine sur un seul spermogramme. En cas d’anomalies, celui ci sera contrôlé 2 à 3 mois plus tard pour savoir si c’était un accident ou au contraire si cela confirme une altération du sperme.

Oligospermie

Lorsque le nombre est <15 Millions/ml

Asthénospermie

Quand la mobilité progressive est < 30%

Tératospemie Si les formes typique sont < 15%

Le Mar test

Le Mar test est le test d’infertilité masculine pratiqué pour rechercher des anticorps anti spermatozoïdes (< 10%).

La spermoculture

La spermoculture permet de rechercher d’une infection comme chlamydia et mycoplasme qu’il sera nécessaire de traiter avant toute mise en œuvre d’une AMP.

Le Test de Migration de Survie

Test de migration survie (TMS) est demandé devant une OATS pour connaître le nombre de spermatozoïdes mobiles disponible. Dans le cadre du traitement de l’infertilité de l’homme, ce nombre sera un bon indicatif pour choisir le type de AMP : insémination, FIV, ICSI voir IMSI .

Au cours du bilan de fertilité de l’homme, ce test de stérilité masculine consiste à sélectionner les spermatozoïdes mobiles en les faisant migrer dans un gradient de densité, un peu comme le ferait la glaire cervicale.

  • > 1 millions/ml toutes les techniques AMP sont possibles en particuliers les inséminations intra utérines.
  • 500 000 à 1 Million : indication de FIV ou ICSI
  • < 500 000 /ml : indication ICSI
    Ces chiffres sont donnés à titre indicatif et doivent être adaptés au contexte clinque de chaque patient et du couple.

Un test de fragmentation de l’ADN

Le test de fragmentation de l’ADN est parfois demandé pour évaluer la qualité de ADN porté par le spermatozoïde. En cas de fragmentation élevée, un traitement anti oxydant est proposé pour traiter l’homme infertile. Une fragmentation trop élevée pourrait générer des embryons de mauvaise qualité. ce test n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Prise de sang

Dans le cadre du bilan de fertilité de l’homme, une prise de sang est également demandée.

  • sérologies de moins de 3 mois, nécessaire avant toutes AMP : chlamydia, syphilis, hépatite B et C, HIV. Ces sérologies sont obligatoires avant toute AMP.
  • bilan hormonal : FSH, testostérone, prolactine
  • caryotype et recherche de microdélétion sur le chromosome Y si OATS sévère.

L’homme et les résultats de son spermogramme et autres tests de son bilan d’infertilité

Andrologue ou urologue ?

A l’issu de ce bilan, si un facteur masculin est retenu, un avis spécialisé par un andrologue ou urologue sera demandé et un traitement spécifique prescrit avant toute prise en charge en AMP : traitement d’une varicocèle par exemple ou traitement antibiotique et anti-inflammatoire en cas d’épidydimite etc... Il faudra attendre au moins 3 mois avant d’observer une efficacité sur le spermogramme.

Face aux résultats des tests de son bilan d’infertilité, l’homme tend à douter de sa virilité

Souvent son infertilité est mal vécu par l’homme qui s’identifie à ses spermatozoïdes. Pourtant la virilité n’a le plus souvent pas de lien direct avec la qualité du sperme. Souvent, si ses spermatozoïdes sont diminués, l’homme se sentira atteint dans sa virilité. Or rassurez vous : la virilité et la qualité de la production de vos spermatozoïdes n’ont rien à voir. Un entretien avec un psychologue permettrait de dédramatiser la situation et de lever certains blocages pouvant altérer la sexualité et la libido.

Télécharger « Mon corps me dit » , le livre pour comprendre son infertilité

Publié en mai 2011
Auteur: Valérie Grumelin

Le corps a son langage, encore faut-il l’écouter et décrypter les signaux qu’il nous envoie. A partir d’histoires vécues qui témoignent de tel ou tel symptôme courant, le lecteur peut s’identifier aux problèmes abordés et comprendre l’impact tacite et récurrent de ses propres maux, reflets des épreuves traumatisantes qu’il a subies au cours de son existence. Une fois la douleur « conscientisée », l’auteure propose ensuite des exercices pour l’évacuer, un premier pas vers le chemin de la guérison.

En format Ebook , Kindle( pour Ipad et lecteur Kindle d'Amazon) et PDF à 12.90€ l'ensemble.
Après paiement sur le site de Paypal, vous serez redirigé vers la page de téléchargement.

Possibilité de paiement par CB sans compte Paypal.
Pour pouvoir utiliser ces fichiers il faut avoir sur son ordinateur ou tablette la dernière version de Ibook, ou Kindle app, et Acrobat reader pour PDF autrement vous ne pourrez pas les ouvrir.


Quelles sont les causes de l’infertilité homme & femme ? Zoom sur la fertilité du couple en 2018

Un couple sur six est amené à consulter parce qu’il ne parvient pas à procréer. Pour 40% de ces couples infertiles, l’homme et la femme présentent TOUS LES DEUX des signes d’infertilité empêchant la procréation. D’après les dernières études faites sur le sujet, il semblerait que la fertilité du couple soit en déclin en France... Pourquoi ?

Comment être enceinte malgré un blocage de grossesse ?

Des mois et des mois que votre couple opère tous les efforts possibles et imaginable pour avoir un enfant, qui ne vient pas. Vous vous aimez l’un et l’autre, vous avez l’âge idéal et vous faites l’amour plus que régulièrement... et pas l’ombre d’une fécondation ! Que faire ?

« Mon corps me dit » : le livre pour comprendre son infertilité, mais pas que !

Notre corps nous parle, et il suffirait parfois d’écouter ses messages pour comprendre ce qui se joue réellement, et tenir compte de l’origine des maux dans l’élaboration des protocoles de guérison, qu’ils soient physiologiques, psychologiques ou émotionnels. « Mon corps me dit » : auteure du Guide de l’Infertilité, Valérie Grumelin décrypte les messages corporels dans un livre dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer !

Toutes nos actualités