Vous êtes ici » fr » Rebirth intra utérin » Le taux de réussite

Les taux de réussite de la méthode gynéco-psy contre l’infertilité inexpliquée

Mise au point par la psychologue comportementaliste Valérie GRUMELIN et la gynécologue endocrinienne Véronique BIED DAMON, la méthode gynéco psy permet de lever les blocages de la grossesse. Quels taux de réussite offre cette nouvelle prise en charge de l’infertilité ?

Méthode gynéco psy : les taux de réussite

Sur une année d’observation de 2015-2016 : 35/82 (42,6%) ont démarré une grossesse versus 57/212 (26,8%) dans notre population de référence en AMP ce qui est trés encourageant et a donné lieu à la présentation d’un poster à la FFER en septembre 2016 à Paris .
On observe une "tendance" à l’amélioration du taux de grossesse (p= 0,065).
Une étude scientifique randomisée est en cours pour voir si cette tendance est significative et valider ces premiers résultats

Tomber enceinte après 40 ans : Comment retarder la ménopause

Afin d’éviter les désagréments associés à cette étape inéluctable, ou dans le but d’augmenter leurs chances de tomber enceinte apres 40 ans, les femmes rêvent de retarder l’échéance de la ménopause. Entre allongement de la durée de vie et amélioration des conditions de santé, la période de fertilité de 40 ans en moyenne devient insuffisante pour bon nombre de femmes qui n’hésitent plus à avoir recours à des traitements dans le but de retarder cette ménopause, voir pour tomber enceinte après 40 ans, âge auquel les chances de procréer tombent à 6% par cycle.

Le point sur le manque de gynécologues par le Dr Bied Damon, spécialiste fertilité & infertilité

En 2018, la France comptait 1054 gynécologues médicaux, soit un nombre tristement insuffisant puisqu’il conduit à une proportion de 3 gynécos pour 100 000 femmes en âge de procréer.

Le témoignage de Lyne, infertile et enceinte à 49 ans

Active et pleine de vie, Lyne a vécu sa vie de jeune femme à 100 à l’heure, avec en filigrane toujours présent, le projet de fonder une famille. Cela viendrait naturellement, il suffisait de faire confiance à la vie pour trouver son Homme, celui qui deviendrait le père de ses enfants.