Vous êtes ici » fr » Rebirth intra utérin » Témoignages

Méthode gynéco-psy et Rebirth intra utérin : les témoignages

Découvrez le témoignage de patients ayant bénéficier de la méthode gynéco psy et du Rebirth intra utérin en régression EMDR dans le cadre de la prise en charge de leur infertilité inexpliquée.

Annabelle, enceinte 3 mois après son Rebirth : elle témoigne

Le témoignage d’Esther, enceinte après plusieurs échecs de FIV

Sénita témoigne en vidéo des changements à l’issue de son Rebirth

En grande difficulté pour procréer, Amélie parle de son Rebirth

Témoignage de Caroline, patiente épanouie et comblée par son bébé

« Comme le dit l’objet de mon mail "mieux vaut tard que jamais" !
En effet, nous nous sommes rencontrées le 22 janvier 2015 au cabinet du Dr Bied-Damon, à l’hôpital Natecia de Lyon. Je suivais alors un protocole de FIV pour lequel je venais de faire une ponction d’ovocyte. Depuis je devais vous "donner des nouvelles" quant aux suites de notre rdv.
Les événements se sont enchaînés et me voilà aujourd’hui maman de jumelles de 7 mois 1/2.
Je tenais à vous remercier de m’avoir reçue. J’ai senti à l’issue de notre séance un vrai bien être.
J’ai appréhendé le transfert d’embryon puis ma grossesse dans une réelle sérénité.
votre technique m’a vraiment soulagée et je vous en remercie encore sincèrement.
Navrée de ne pas avoir donné de nouvelles plus tôt. Encore une fois merci. Caroline »

Tomber enceinte après 40 ans : Comment retarder la ménopause

Afin d’éviter les désagréments associés à cette étape inéluctable, ou dans le but d’augmenter leurs chances de tomber enceinte apres 40 ans, les femmes rêvent de retarder l’échéance de la ménopause. Entre allongement de la durée de vie et amélioration des conditions de santé, la période de fertilité de 40 ans en moyenne devient insuffisante pour bon nombre de femmes qui n’hésitent plus à avoir recours à des traitements dans le but de retarder cette ménopause, voir pour tomber enceinte après 40 ans, âge auquel les chances de procréer tombent à 6% par cycle.

Le point sur le manque de gynécologues par le Dr Bied Damon, spécialiste fertilité & infertilité

En 2018, la France comptait 1054 gynécologues médicaux, soit un nombre tristement insuffisant puisqu’il conduit à une proportion de 3 gynécos pour 100 000 femmes en âge de procréer.

Le témoignage de Lyne, infertile et enceinte à 49 ans

Active et pleine de vie, Lyne a vécu sa vie de jeune femme à 100 à l’heure, avec en filigrane toujours présent, le projet de fonder une famille. Cela viendrait naturellement, il suffisait de faire confiance à la vie pour trouver son Homme, celui qui deviendrait le père de ses enfants.