Vous êtes ici » fr » Actualités » L’impact des facteurs environnementaux et psy sur la fertilité et le futur bébé

L’impact des facteurs environnementaux et psy sur la fertilité et le futur bébé

Le Docteur Véronique BIED DAMON s’intéresse particulièrement à l’impact des facteurs environnementaux sur la fertilité du couple et de le futur bébé et participe à de nombreuses conférences et à l’enseignement sur ce thème comme à l’école d’infirmières

L’empreinte psychique et environnementale conditionnent le fœtus, son génome, sa santé future et en particuliers son futur potentiel procréatif. Tous ces polluants nous envahissent silencieusement et interfèrent sur notre santé. En tant que professionnel de la santé, c’est de notre devoir d’informer et de proposer des recommandations par principes de précaution afin de préserver ce qu’il y a de plus beau : la vie et notre espèce qui pourrait, si on n’y prend pas garde, se "stériliser".

Gynécologue spécialiste infertilité, découvrez le Dr Véronique Bied Damon

Co-auteur de la Méthode Gynéco Psy avec Valérie GRUMELIN HALIMI, le Docteur Véronique BIED DAMON est une gynécologue endocrinienne spécialiste de la reproduction, de l’infertilité et de l’AMP. Également co-auteur du Guide de l’infertilité, elle a accepté de répondre à quelques questions.

Petite taille du pénis Vs. infertilité & stérilité masculine

Si la Science n’avait jusqu’ici jamais fait le rapprochement entre l’infertilité chez l’homme et la taille du pénis, une étude publiée récemment pourrait bien changer la donne. Une équipe de chercheurs américains vient en effet d’émettre l’hypothèse de sa responsabilité, dans certains cas.

Quelles sont les causes de l’infertilité homme & femme ? Zoom sur la fertilité du couple en 2018

Un couple sur six est amené à consulter parce qu’il ne parvient pas à procréer. Pour 40% de ces couples infertiles, l’homme et la femme présentent TOUS LES DEUX des signes d’infertilité empêchant la procréation. D’après les dernières études faites sur le sujet, il semblerait que la fertilité du couple soit en déclin en France... Pourquoi ?