Vous êtes ici » fr » Actualités » Quelles sont les causes de l’infertilité homme & femme ? Zoom sur la fertilité du couple en 2018

Quelles sont les causes de l’infertilité homme & femme ? Zoom sur la fertilité du couple en 2018

Un couple sur six est amené à consulter parce qu’il ne parvient pas à procréer. Pour 40% de ces couples infertiles, l’homme et la femme présentent TOUS LES DEUX des signes d’infertilité empêchant la procréation. D’après les dernières études faites sur le sujet, il semblerait que la fertilité du couple soit en déclin en France... Pourquoi ? Quelles sont les causes d’infertilité en 2018 ? Quels sont les facteurs qui rendent un homme ou une femme infertile ? Hommes et femmes ont-ils les mêmes chances ?

La fertilité du couple, en baisse depuis plusieurs années

Hommes et femmes, de plus en plus de français infertiles

La presse hexagonale s’en est allègrement fait l’écho, la fertilité du couple est en chute libre, et ce depuis plusieurs années déjà. Les causes d’infertilité sont multiples et dépendent de plusieurs facteurs évolutifs au fil du temps : physiologiques bien sûr, mais également psychologiques, économiques et environnementaux. En cinquante ans, la concentration moyenne de spermatozoïdes a perdu environ 50%. Compte-tenu de l’inexorable horloge biologique qui réduit les chances de grossesse d’une femme à chaque anniversaire, l’âge de plus en plus tardif de la grossesse n’aide pas non plus à encourager la fertilité des couples français !

Féminin / masculin : des causes d’infertilité partagées équitablement

Loin des préjugés selon lesquels l’incapacité de la femme à tomber enceinte serait responsable de la baisse de la courbe de natalité française, les causes d’infertilité seraient en réalité partagées équitablement entre les hommes infertiles et les femmes infertiles. Une étude récente réalisée par l’INSERM a ainsi démontré que la fertilité féminine a été altérée chez 7 couples infertiles sur 10, et l’homme infertile 6 fois sur 10. Les causes d’infertilité partagées entre hommes et femmes se retrouvent également dans 4 couples sur 10. De nombreuses études menées ces dernières années ont permis de montrer un déclin progressif et certain de la fertilité masculine. A l’inverse, peu d’études sont conduites sur la biologie féminine et ses changements au fil du temps.

Les causes de l’infertilité de l’homme

S’il existe de nombreuses potentielles causes à l’infertilité masculine, la qualité des spermatozoïdes en est très souvent à l’origine.

Généralement, l’homme est infertile à cause :
• d’une altération de la production des spermatozoïdes,
• de la présence d’une obstruction sur les parties génitales,
• d’une perturbation de la mobilité des spermatozoïdes, qui les empêchent de remonter le col de l’utérus de la femme.
• De difficultés éjaculatoires (rétro éjaculation, anéjaculation...)

Les causes d’infertilité masculines seront dépistées par l’interrogatoire, l’examen clinique et les différents tests à la recherche :

  • Varicocèle
  • antécédents infectieux (oreillons) et MST (gonocoques et Chlamydia)
  • Ectopie ou traumatisme testiculaire
  • Recherche d’un environnement toxique ( tabac, polluants) et l’exposition à la chaleur (fièvre, fourneaux, boulanger, station assise prolongée, obésité)
  • Plus rarement un déficit hormonal ou une anomalie génétique est dépistée.

... et de celle de la femme

L’insuffisance ovarienne et les ovaires polykystiques

L’insuffisance ovarienne se définit par une baisse progressive de la fabrication d’ovocytes par les ovaires jusqu’à l’âge supposé de la ménopause.
Cette insuffisance ovarienne débute assez tôt avant la ménopause (environ 10 ans avant) et conduit à une baisse progressive de la fertilité féminine par diminution de la qualité ovocytaire puis de l’ovulation .
Lorsque l’insuffisance ovarienne débute trop tôt, elle peut être l’une des causes de stérilité chez la femme ou de fausses couches .

Les ovaires polykystiques, l’une des causes d’infertilité la plus fréquemment rencontrée

Le syndrome des ovaires polykystiques est l’une des causes les plus fréquentes de stérilité chez la femme et concentre environ 30% des femmes sujettes à l’infertilité.
L’ovaire polykystique produit trop d’androgènes, conduisant à une absence partielle ou totale de production d’ovules, d’où l’apparition de l’infertilité.

Les causes tubaires, responsables de la stérilité de la femme

Parmi les autres causes d’infertilité conduisant à la stérilité de la femme, on retrouve également les causes tubaires dans 25% des cas.
Généralement d’origine infectieuse, les causes tubaires sont définies par une altération ou un bouchon au niveau de la trompe de la femme, qui empêchent les spermatozoïdes de passer à travers le conduit et d’atteindre leur destination.
Même si ces derniers peuvent tout de même réussir à se frayer un chemin, les causes tubaires peuvent conduire à plusieurs complications, notamment avec un risque plus élevé de grossesse extra utérine.

Endométriose

L’endométriose est une pathologie féminine assez douloureuse : l’endomètre se développe en dehors de l’utérus, entraînant des saignements et douleurs intenses, notamment pendant les règles.
En créant une réaction inflammatoire, l’endométriose altère les trompes et produit un liquide péritonéal inflammatoire peu compatible avec la fécondation.

Les troubles sexuels féminins

Si toutes les causes physiologiques ont été écartées, on parle alors d’infertilité inexpliquée. Généralement d’origine psychologique, l’infertilité inexpliquée doit faire l’objet d’un accompagnement avec un psychologue afin de définir l’origine des blocages responsables de la stérilité de la femme.

Stérilité de la femme : la méthode ORIUS ou rebirth intra-utérin

La méthode ORIUS ou rebirth intra-utérin, peut également être préconisée afin de débloquer la situation et conduire à la résolution des causes d’infertilité inexpliquée.

Âge plus tardif de grossesse, exposition prolongée aux perturbateurs endocriniens ou encore alimentation industrielle complètent les causes d’infertilité à la fois homme et femme en 2018. Au-delà des aspects physiologiques, de nombreux autres facteurs entrent en ligne de compte et doivent être étudiés plus en détail dans les prochaines années pour définir plus précisément les causes de l’infertilité masculine et les causes féminines.

Sources : Libération

Gynécologue spécialiste infertilité, découvrez le Dr Véronique Bied Damon

Co-auteur de la Méthode Gynéco Psy avec Valérie GRUMELIN HALIMI, le Docteur Véronique BIED DAMON est une gynécologue endocrinienne spécialiste de la reproduction, de l’infertilité et de l’AMP. Également co-auteur du Guide de l’infertilité, elle a accepté de répondre à quelques questions.

Petite taille du pénis Vs. infertilité & stérilité masculine

Si la Science n’avait jusqu’ici jamais fait le rapprochement entre l’infertilité chez l’homme et la taille du pénis, une étude publiée récemment pourrait bien changer la donne. Une équipe de chercheurs américains vient en effet d’émettre l’hypothèse de sa responsabilité, dans certains cas.

Quelles sont les causes de l’infertilité homme & femme ? Zoom sur la fertilité du couple en 2018

Un couple sur six est amené à consulter parce qu’il ne parvient pas à procréer. Pour 40% de ces couples infertiles, l’homme et la femme présentent TOUS LES DEUX des signes d’infertilité empêchant la procréation. D’après les dernières études faites sur le sujet, il semblerait que la fertilité du couple soit en déclin en France... Pourquoi ?