Vous êtes ici » fr » Actualités » Tout va bien alors pourquoi je ne tombe pas enceinte ?

Tout va bien et je ne me protège pas : pourquoi je ne tombe pas enceinte ?

Spécialiste des problèmes d’infertilité, et co-auteure du Guide de l’Infertilité avec le Dr Véronique Bied-Damon, gynécologue endocrinologue experte en reproduction, la psychothérapeute comportementaliste Valérie Grumelin s’est aperçu que l’hypersensibilité jouait un rôle encore trop sous-estimé dans les problèmes d’infertilité. Lorsque tout va bien, pourquoi je ne tombe pas enceinte, alors que l’on ne se protège pas ? Ne pas tomber enceinte peut parfois avoir un lien direct avec une hypersensibilité. En bloquant la grossesse ou en compliquant le parcours en PMA, il semblerait en effet que l’hypersensibilité soit dans certains cas, un facteur clé de la réussite d’un projet de bébé. On vous explique tout !

Comment l’hypersensibilité d’une femme peut-elle altérer sa fertilité ?

Le rapport hypersensibilité et fertilité

Que ce soit dans le cadre des consultations gynéco-psy organisées avec Véronique Bied-Damon, ou à son cabinet de psychologie, Valérie Grumelin a constaté au fil des années, qu’un grand nombre de patientes présentant ou non des pathologies les empêchant de tomber enceinte, avait un profil hypersensible. Dans le cadre de l’hypersensibilité sensorielle notamment, il n’est pas rare que le corps cherche par tous les moyens à se protéger, à commencer des intrusions. La spécialiste de l’infertilité a ainsi constaté beaucoup d’hypersensibilité chez les femmes infertiles en général, et chez celles souffrant d’endométriose ou encore d’ovaires polykystiques en particulier. Le déblocage de la grossesse par la Méthode O.R.I.U.S. obtient alors d’excellent résultats, en permettant de nombreuses naissances spontanées dans l’année.

Du désir d’enfant à l’obsession de la grossesse

En effet parfois, lorsque la femme devient obsédée par son désir d’enfant, la moindre remarque venant de l’extérieur peut la faire culpabiliser. Lorsque tout va bien, pourquoi ne tombe-t-elle pas enceinte ? Elle ne se protège pas, alors pourquoi ne tombe-t-elle pas enceinte ? Elle peut ressentir aussi bien de la peine que de la honte. Sa sensibilité est mise à l’épreuve, et des tensions émotionnelles commencent à l’impacter psychiquement, mais aussi parfois physiquement. Le regard des autres, et tout particulièrement l’œil acerbe des médecins qui lui parlent de son âge avec inquiétude et urgence, de son horloge biologique qui file, ou de son hygiène de vie douteuse, peut la heurter au plus profond d’elle-même !

Le stress, booster d’infertilité

A chaque cycle menstruel, elle stresse, se met la pression ainsi qu’à son mari qui ne sait plus comment la calmer. Lorsqu’elle voit ses règles apparaître, elle est triste et déçue. Elle pleure quelquefois en silence et garde tout en elle, se sentant incomprise et victime de l’injustice du sort. Elle ne se protège pas, mais ne tombe-t-elle pas enceinte, alors que tout va bien. Ses copines qui sont enceintes la dépriment, elle n’arrive même plus à se réjouir pour elles ! Sa famille lui pèse, les attentes de ses parents lui rappellent chaque mois que le temps passe et qu’elle n’est toujours pas maman. Est-elle stérile ? Peut-elle seulement tomber enceinte ? Devra-t-elle recourir à l’Assistance Médicale à la Procréation ?

Du blocage de grossesse à l’AMP

Apparemment tout va bien, mais elle ne tombe pas enceinte alors qu’ils ne se protègent pas…

Plus les mois passent, plus la perception d’un blocage de grossesse se fait distincte. Plus la question de son incapacité à procréer est lancinante, venant ainsi accroître sa sensibilité naturelle. Elle peut alors devenir hypersensible et développer une véritable aversion pour la PMA et la FIV, qu’elle ressent comme une espèce d’intrusion. Son corps se bloque, sa porte se ferme et elle se sent mal, que les choses ne se fassent pas naturellement... Comment est-il possible qu’alors qu’elle ne se protège pas, elle ne tombe-t-elle pas enceinte, alors que tout va bien ?

Quand l’hypersensibilité empêche toute « intrusion »

Au cours de son parcours en AMP, elle voit son corps changer, se remplir d’hormones, ce qui peut représenter pour elle également une sensation d’envahissement. Plus elle se sent « intrusée », plus son hypersensibilité la protège, tel que le ferait un bouclier ! Pour tomber enceinte, ne pas se protéger ne suffit pas toujours. Rien ne garantit de pouvoir tomber enceinte, même lorsque tout va bien. Elle ne sait pas dire non, et son corps l’exprime alors à sa place ! Bien se connaître et se comprendre permet alors de réagir en total accord et harmonie intérieure avec l’accueil d’une grossesse.

Témoignage : demande de rendez-vous


« J’ai un problème de fertilité et j’ai vraiment besoin de parler car la société me fait une pression incroyable. Je perds confiance en moi et je deviens très susceptible dans ma relation amoureuse et maritale à cause de ça. A chaque petite dispute j’ai l’impression qu’il va me laisser tomber ce qui me rend aussi très dépendante émotionnellement de lui. Je suis de base très dépendante des personnes que j’aime mais là ça s’accentue. J’ai vraiment besoin d’aide. Merci de me contacter. »

Arrivée via le formulaire de contact, tandis que nous rédigions cet article, cette demande de rendez-vous illustre parfaitement ce qui peut se jouer lorsqu’une personne particulièrement sensible veut très fort un enfant.

Une étude pour attester officiellement de ces premiers constats

L’étude concernera d’abord l’endométriose

Fort de ces premiers constats très encourageants, Valérie Grumelin a décidé de lancer dès cette année, une première étude de 2 années, dont l’objectif sera de les conforter, en les chiffrant. Les résultats sur l’endométriose seront les premiers à être observés.

Un panel de 200 femmes victimes d’endométriose

Au cours de la première année, l’étude concernera 100 femmes (entre 30 et 35 ans) souhaitant tomber enceinte naturellement, malgré leur endométriose. En année deux, l’étude se concentrera sur 100 autres femmes (entre 30 et 35 ans) en échec de FIV dans le cadre d’un parcours de PMA, à condition qu’il leur reste au moins une tentative à effectuer. Les 200 femmes participant à l’étude bénéficieront d’une séance d’O.R.I.U.S., à l’issue de laquelle, nous observerons si cela permet le déblocage de leur grossesse. Les participantes profiteront, dans le cadre de cette étude, d’une réduction de 50% sur leur séance d’O.R.I.U.S., habituellement facturée 500 euros. Nous vous en reparlerons dans les semaines à venir. D’ici-là, si vous êtes intéressée, n’hésitez pas à demander plus d’information via le formulaire de contact.

Découvrir la Méthode O.R.I.U.S.

L’avis du Dr Véronique BIED-DAMON, gynécologue spécialiste de la reproduction

Recevant des couples infertiles au quotidien, le Dr Bied-Damon nous confie son sentiment quant au rôle encore mal connu de l’hypersensibilité dans les problèmes d’infertilité.

« L’hypersensibilité touche environ 30 % de la population générale et 1 couple sur 6 consulte pour infertilité ! »

Soigner la relation médecin- patient

« L’hypersensible perçoit souvent notre prise en charge médicale comme une agression, voir une atteinte à son intégrité. L’Hypersensible a tendance à vivre de façon exacerbée toutes les informations sensitives qui lui parviennent, que ce soit sur le plan émotionnelle ou sensorielle, comme l’examen gynécologique par exemple.

Il s’agit là bien sûr d’une perception excessive par rapport la réalité. Notre intention étant d’informer, puis de traiter, en toute transparence. Le choix des mots et notre écoute sont très importants pour que la consultation et les examens ne soient pas vécus comme trop intrusifs. »

Potentialiser les chances de grossesse

« Le patient hypersensible, au lieu d’être confiant, résiste, se bloque et « subit » les traitements au lieu d’y adhérer. Cette « résistance » pourrait influer négativement les chances de grossesse. C’est là qu’intervient notre complémentarité « gyneco-psy ».
Dans le « carnet de route » écrit par la psychanalyste Valerie Grumelin vous trouverez les différentes formes d’hypersensibilité, et si vous êtes hypersensible : vous vous y reconnaîtrez !
Valérie vous proposera ensuite des solutions adaptées à votre profil , pour mieux gérer votre sensibilité avec par exemple des exercices pratiques comme celui du labyrinthe. Elle vous aidera selon son décryptage, à libérer votre fertilité de l’impact négatif de vos blocages, en choisissant la méthode la plus adaptée, comme O.R.I.U.S. peut parfois l’être. »
Une fois cet apaisement obtenu par un meilleur réglage de votre sensibilité, vous pourrez alors aborder avec plus de sérénité et confiance votre parcours de soins, et ainsi potentialiser vos chances de grossesse. »

Tout va bien, vous ne vous protégez pas, et pourtant l’hypersensibilité peut anéantir vos chances de tomber enceinte

Le Carnet de route des hypersensibles

Vous êtes hypersensible, vous désirez un bébé, vous ne vous protégez pas mais ne tombez pas enceinte alors que tout va bien dans votre vie ? Peut-être est-ce là l’occasion, le bon moment, pour vous pencher votre hypersensibilité ? Pour vous aider, Valérie Grumelin a en effet rédigé un petit ouvrage, une sorte de guide. Ce livre, conçu comme un carnet de route, vous permettra de vous questionner sur votre hypersensibilité et de vous apaiser pour vous préparer à accueillir la vie avec sérénité.

« Hypersensibilités : solutions et traitements naturels » de Valérie Grumelin

« Lorsque notre hypersensibilité devient sensorielle, nous devons vraiment agir vite, car nous commençons à devenir malades. Notre corps nous le témoigne et clignote par tous nos sens. En fonction du sens devenu hypersensible, il est simple de se demander, de s’interroger :

  • Qu’est-ce que je ne peux plus entendre d’avantage ? Voir d’avantage ? Ressentir d’avantage ? Sentir d’avantage ou exprimer d’avantage ?
    A nous d’être à l’écoute de notre corps et des parties du corps qui nous signalent ce trop-plein. La tête, le ventre, le sexe, l’utérus, le dos, les genoux…
    Il ne peut plus supporter les intrusions de l’extérieur il est saturé.
    Comme l’individu ne sait pas dire non et prend tout sur lui, pour être aimé et éviter les conflits, son corps ferme tout seul la porte d’accès .
    Ainsi le corps témoigne Un GRAND NON par des maux , à la place des mots. »

    (Extrait du livre)

Découvrir le Carnet de route de Valérie

Selon vous tout va pour le mieux, mais vous ne tombez pas enceinte alors que vous ne vous protégez plus ? Et si vous étiez hypersensible ?

HYPERSENSIBILITÉ Solutions et traitements naturels (Les Carnets de Route de Valérie GRUMELIN)

Parce que l’état émotionnel compte parmi les facteurs clés de la réussite d’un projet de grossesse, la spécialiste Valérie Grumelin (co auteure du Guide de l’Infertilité avec le Dr Véronique Bied Damon, spécialiste de la reproduction) vous propose un outil efficace et accessible à tous, pour atteindre l’apaisement et reprendre le contrôle : HYPERSENSIBILITÉ, Solutions et traitements naturels.

Tout va bien alors pourquoi je ne tombe pas enceinte ?

Saviez-vous que le fait de ne pas tomber enceinte peut parfois avoir un lien direct avec une hypersensibilité ? En bloquant la grossesse ou en compliquant le parcours en PMA, il semblerait en effet que l’hypersensibilité soit dans certains cas, un facteur clé de la réussite d’un projet de bébé. On vous explique tout !

L’impact du stress in utéro pendant la grossesse : quelles conséquences ?

S’il est connu depuis longtemps pour altérer la fertilité et bloquer la grossesse, le stress pourrait bien être encore plus néfaste qu’il n’y paraît. Les dernières avancées scientifiques en matière de génétique nous apprennent ainsi que le stress in-utéro a également des conséquences dévastatrices sur nos cellules les plus profondes, susceptibles d’impacter jusqu’à notre descendance.