Vous êtes ici » fr » Actualités » Lever les blocages psychologiques pour tomber enceinte et ne plus être infertile

Lever les blocages psychologiques pour tomber enceinte et ne plus être infertile

Plus personne n’ignore aujourd’hui les méfaits d’un trop grand stress, ni même ses possibles conséquences sur la fertilité. Si le stress ressenti peut altéré les fertilités masculine et féminines, beaucoup ignorent encore ses potentielles conséquences sur la descendance. Et si votre infertilité venait d’un petit blocage psychologique de la grossesse, dû au stress de votre mère, lorsque vous étiez vous-même dans son ventre ? Et si l’origine de ce blocage psychologique pour tomber enceinte ne vous appartenait pas vraiment ? Explications :

L’origine du blocage psychologique pour tomber enceinte

Une maman résiliente donne souvent un bébé en bonne santé !

En effet, plus là maman est positive et résiliente durant sa grossesse, plus son enfant sera résilient par rapport aux situations qui pourraient lui provoquer de la peur ou de l’anxiété naturelle. Il est donc important de se rendre compte de ce que vous avez vécu pendant la grossesse de votre maman, afin de comprendre si son stress vous a contaminé, si vous éprouvez des peurs réflexes incontrôlables, et si ces peurs ne sont pas tout simplement la conséquence de votre blocage pour tomber enceinte.

Quand le blocage psychologique pour tomber enceinte trouve son origine dans le ventre de votre mère

Le stress de la femme enceinte peut également, à terme, être à l’origine de la future infertilité psychologique d’une petite fille à naître… Votre blocage pour tomber enceinte peut ainsi trouver son origine bien avant votre naissance, alors que vous étiez en pleine gestation, dans le ventre de votre mère.

Les risques d’infertilité liés au stress durant la grossesse

Un ennemi de la fertilité !

Le stress peut ainsi jouer un rôle prépondérant dans votre capacité à procréer. Le corps médical et autres acteurs du secteur de l’Infertilité prennent très au sérieux ce problème croissant, dont ils tentent d’étudier les mécanismes et implications. La qualité de vie physique et psychique du couple en devenir parental, dont l’hygiène de vie est scruté à la loupe.

Le stress maternel, poison pour l’enfant à naître

Une maman stressée pendant sa grossesse ne rend pas service à son enfant à venir, véritable éponge émotionnelle. On sait depuis longtemps que le stress maternel perturbe à différents degrés le développement des bébés, avec des conséquences parfois délétères, autant physiques que psychologiques.

Des risques accrus pour le futur bébé

Chez les bébés de mamans stressées durant la période de gestation, on observe l’accroissement de certains risques, tels par exemple :

• un risque plus élevé de prématurité,
• un poids de naissance plus faible,
• des troubles de l’attention,
• de l’anxiété durant l’enfance ou l’adolescence,
• ou encore un risque plus important de difficultés de communication et de développement plus tard dans la vie.

Comment savoir ? Quelle solution ?

Décryptage et déblocage émotionnel

Co-autrice , avec le Dr Véronique Bied-Damon, du Guide de l’Infertilité et de la Méthode gynéco-psy, Valérie Grumelin est une psy experte des questions d’infertilité. Psychanalyste, thérapeute comportementaliste d’approche intégrative, Valérie propose un décryptage inédit de votre blocage de grossesse.


« En une seule séance d’analyse de votre stress, je me permettrai de décrypter votre capacité de résilience, je vous aiderai à positiver en dénouant ensemble le nœud à l’origine de votre blocage d’engagement, ou de votre capacité d’accueil, sans crainte. »


Valérie GRUMELIN

Votre rendez-vous

Spécialiste du mal être lié à l’origine de l’individu, Valérie Grumelin consulte en plusieurs langues (français, espagnol, anglais, hébreux). Le décryptage de votre blocage pour tomber enceinte peut se faire au cabinet, dans le cadre de rendez-vous sur internet, ou encore par téléphone (Skype, FaceTime, Meeting, Zoom, Watsapp et Messenger).

Du lundi au vendredi, de 9 heures à 20 heures.
76, Bd des Batignolles
Paris 75017 France
m° Rome ou Villiers Ligne 2
+33 (0)6 60 56 08 06
vgh @ valeriegrumelin.com
Skype : valeriegrumelin

« Avant de soigner, je questionne, interroge, écoute, comprends et dirige le patient vers un travail individuel, une thérapie sur-mesure. Il s’agit d’un travail précis à valider ensemble aussi bien en matière de diagnostique qu’en terme de durée thérapeutique, et ce dès la première séance. »
Valérie GRUMELIN

La séparation de nos parents peut-elle nous rendre infertile ?

Et si une rupture, un divorce ou une séparation était à l’origine de votre infertilité ? Au cours de ses consultations, la psychanalyste spécialiste de l’infertilité s’est aperçu que l’infertilité pouvait effectivement parfois avoir des conséquences sur la capacité à procréer, la sienne mais également celle de son entourage, à commencer par les enfants.

Rebirth Intra Utérin (ORIUS) Vs. Rebirth : pourquoi cela n’a rien à voir ?

Il apparaît aujourd’hui nécessaire de préciser ce qu’est ORIUS, autrement appelé Rebirth Intra Utérin. En effet, parfois confondu avec le Rebirth (ou Rebirthing Breathwork), ORIUS n’a pourtant rien à voir avec la technique américainee né dans les années 70.

Hypersensibilité et infertilité : existe-t-il un traitement

Bien que l’hypersensibilité ne figure pas sur la liste des causes d’infertilité, pourrait-elle contribuer à freiner la procréation ? L’hypersensibilité touche environ 30 % de la population générale, et un couple sur six environ consulte pour infertilité ! L’hypersensibilité peut-elle empêcher une grossesse ? Existe-t-il un traitement contre l’hypersensibilité ?