Vous êtes ici » fr » Actualités » « Mon corps me dit » : le livre pour comprendre son infertilité, mais pas que !

« Mon corps me dit » : le livre pour comprendre son infertilité, mais pas que !

Entre inconscience et déni, ou par simple méconnaissance, il nous est souvent permis de nous tromper, de ne pas comprendre ou d’ignorer, impactant de fait notre perception de la réalité, notre appréciation du monde, de la vie, de nous-même. Il en va souvent ainsi de notre rapport à nous-même. Si dans la culture asiatique, l’origine des maux est recherchée dans une approche holistique incluant la dimension psychologique de l’être, la culture occidentale, malgré de récentes prises de conscience, peine encore à s’aventurer hors des sentiers physiologiques. Pourtant, notre corps nous parle, et il suffirait parfois d’écouter ses messages pour comprendre ce qui se joue réellement, et tenir compte de l’origine des maux dans l’élaboration des protocoles de guérison, qu’ils soient physiologiques, psychologiques ou émotionnels. « Mon corps me dit » : auteure du Guide de l’Infertilité, Valérie Grumelin décrypte les messages corporels dans un livre dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer !

« Mon corps me dit » : mon traducteur perso !

Ce qu’en dit l’éditeur

« Mon corps me dit » : Notre corps ne triche pas ; il vit, subit et témoigne du juste reflet de son état. Par les maux ressentis tels des clignotants, notre corps nous fait prendre conscience de l’attention dont il manque tant. Le corps a son langage, encore faut-il savoir l’interpréter. Si nulle réaction d’écoute à ses signaux, il nous alarme à répétition ici et là, jusqu’à pousser la douleur à son paroxysme.

Alors, où avez-vous mal ?
Telle est la question que nous pose l’auteure. À partir d’histoires vécues qui témoignent de tel ou tel symptôme courant, le lecteur pourra s’identifier aux problèmes abordés et comprendre l’impact des épreuves traumatiques qu’il a pu subir. Une fois la douleur " conscientisée ", l’auteure propose d’évacuer efficacement les maux par de nombreux exercices de décryptage et d’auto prise en charge. Un premier pas vers le chemin de la guérison...

Un mode d’emploi de « l’Être » accessible à tous !

Cet ouvrage, Mon corps me dit, dédié à un public non initié à la psychologie, se veut être non seulement un outil précieux de décryptage, mais aussi un guide accompagné d’un carnet de voyage intime, illustrant dix portraits photographiques de patients réalisé par l’artiste photographe Luz Perez-Ojeda. Ces portraits témoignent de l’acheminement de la souffrance vers son apaisement. Ouvrage permettant non seulement de mieux se comprendre et de comprendre les autres, mais aussi de visualiser les traces de l’influx du mécanisme de la pensée sur le corps. Par la conscience de ces stigmates et leur compréhension, éviter les conséquences de la somatisation. Chacun pourra s’évaluer et se projeter comme bon lui semblera dans les sujets traités et les cas étudiés. La somatisation est généralement vue comme la traduction physique d’un conflit psychique.
« Je pense donc je suis » ne suffit pas à la juste certitude d’être !
Je souffre donc je suis ! La douleur se constate, le bien-être aussi...

Infertilité : quel est le message ?

L’infertilité inexpliquée

L’infertilité inexpliquée représente environ 10% des cas d’infertilité. Malgré des bilans de fertilité normaux, des rapports sexuels réguliers et une très grosse envie de réaliser leur rêve de parentalité, certains couples ne parviennent pas à procréer. Psychologue comportementaliste spécialiste de la fertilité, Valérie Grumelin a constaté que dans la plupart des cas, les hommes et les femmes concernés par l’infertilité inexpliquée avaient été désirés du sexe opposé par leurs propres parents, étaient nés dans un contexte familiale difficile, dans de déni ou de refoulement émotionnel ...

Ou pas !

Même lorsqu’elle est « expliquée » par des troubles physiologiques remarquables, l’infertilité trouve parfois ses origines au plus profond de soi. En effet, que dire de toutes ces couples, qui à l’issue d’un parcours PMA réussi, parviennent aussitôt à procréer naturellement ? Les blocages émotionnels sont à l’origine de nombreux cas d’infertilité, expliquée ou pas. Trop souvent inconsidérés du fait de leur invisibilité, ils sont prêts à engendrer des troubles fonctionnels ou structurels pour sortir de l’anonymat. Dans le cadre des travaux conjointement menés avec le Dr Bied Damon, Valérie Grumelin Halimi a constaté qu’environ 70% des couples stériles pour lesquels la PMA s’était soldée par une succession d’échecs, parvenaient à procréer grâce à une thérapie de quelques séances suivie d’une reprogrammation du cerveau reptilien, via la Méthode ORIUS. Les libérer de leurs blocages émotionnels pour avancer dans la direction choisie. La méthode fait l’objet d’une Étude, qui devrait prochainement valider scientifiquement ses résultats.

Véritable traducteur, Mon corps me dit recense la plupart des affections communes et vous en offre une lecture profonde, une compréhension souvent salutaire. Posez-le sur la table de nuit, vous prendrez vite l’habitude de le consulter au quotidien, de réconcilier le physique et le psychique pour une meilleure lecture de la situation, et une prise en charge adaptée du problème. Pour acheter en ligne le livre Mon corps me dit, c’est ici. Sinon rendez-vous chez votre libraire…

(https://www.valeriegrumelin.com/bibliographie/mon-corps-me-dit/)

Le point sur le manque de gynécologues par le Dr Bied Damon, spécialiste fertilité & infertilité

En 2018, la France comptait 1054 gynécologues médicaux, soit un nombre tristement insuffisant puisqu’il conduit à une proportion de 3 gynécos pour 100 000 femmes en âge de procréer.

Le témoignage de Lyne, infertile et enceinte à 49 ans

Active et pleine de vie, Lyne a vécu sa vie de jeune femme à 100 à l’heure, avec en filigrane toujours présent, le projet de fonder une famille. Cela viendrait naturellement, il suffisait de faire confiance à la vie pour trouver son Homme, celui qui deviendrait le père de ses enfants.

Don de gamètes : comment devenir donneur de sperme ou donneuse d’ovocyte ?

Le don de gamètes est une solution à l’infertilité, qui dans le cadre de l’Aide Médicale à la Procréation (AMP), aide plus de 3500 couples chaque année en France à mettre un, et parfois même plusieurs enfants au monde. La rigueur de la réglementation française sur le sujet freine ainsi nombre d’hommes et de femmes souhaitant franchir le pas.