Vous êtes ici » fr » Actualités » Un conseil de psychologue pour tomber enceinte ? Apprenez à aimer…

Un conseil de psychologue pour tomber enceinte ? Apprenez à aimer…

Vous n’arrivez pas à tomber enceinte sans raison apparente ? Parce que je reçois quotidiennement au Cabinet des couples qui ne parviennent pas à procréer malgré des bilans tout à fait normaux, des victimes d’infertilité psychologique souvent désespérées, mon premier conseil de psychologue pour tomber enceinte est de vous demander si votre couple est psychologiquement prêt à accueillir un enfant. Êtes-vous sûr de savoir vous aimer ? Pour que la grossesse arrive, il faut souvent d’abord apprendre à aimer, à prendre soin de l’autre et avant tout, à s’aimer soi-même. Comment un bébé peut- il désirer venir au monde à travers le regard d’une mère qui ne s’aime pas elle même, sans éprouver l’angoisse de ne pas être digne à son tour de recevoir de l’amour ?

Apprendre à aimer, prendre soin de l’autre et de soi-même

S’aimer soi-même : le meilleur conseil pour être psychologiquement prête à tomber enceinte

Pour avoir un enfant, il faut ainsi avant toute autre chose apprendre à s’aimer, s’en sentir digne et s’y autoriser, pour être capable d’aimer les autres en général, et l’autre en particulier. Cela vous semble couler de source ? Pourtant la réalité des couples est toute autre, et s’aimer soi-même est loin d’être évident pour le commun des mortels.

Que veut dire aimer ?

Si la question a de quoi surprendre tant le sentiment d’amour est censé être inné, il l’est en fait dans sa dimension émotionnelle, dans son ressenti. Mais lorsque l’on passe à la pratique, les choses se corsent. Que veut dire aimer ? Aimer veut dire « prendre soin de... ». Que veut dire « prendre soin de » ?
Avant toute chose, cela veut dire se demander à soi, puis à l’autre, ce qu’il attend de nous en termes de nature de soin. En matière de psychologie, ce conseil pour tomber enceinte vaut d’en bien d’autres domaines, chacun devrait se poser ces questions afin d’avancer sereinement dans sa vie et de s’accomplir.

Mes 3 conseils de psychologue pour savoir aimer afin de tomber enceinte

Apprendre à écouter nos besoins personnels et les besoins de l’autre

Si l’autre me demande : « Comment puis prendre soin de toi ma Chérie ? » à cet instant précis, et que je lui réponds par exemple, en pleine réflexion et prise de conscience : « En me laissant dormir », alors l’amour manifesté sera présent dans son écoute de ma demande et sa capacité à entendre cette demande sans la vivre comme un outrage à sa personne, ou un abandon de lui-même, en me laissant dormir paisiblement sans perturber mon sommeil ! Ensuite, lorsque je serai réveillée, reposée et apaisée, cela sera mon tour de demander à mon Amour comment puis-je prendre soin de lui à cet instant, pour m’exécuter avec plaisir en fonction de sa demande. Ainsi les deux Êtres prennent alternativement soin l’un de l’autre, sans avoir l’impression d’être annihilé ou incompris, ni même être toujours celui qui fait tout pour l’autre. Dans cet état psychologique, la grossesse est naturellement plus encline à survenir.

Lister nos attentes personnelles

Vivre en couple implique la notion de vie entre deux Êtres indépendants et autonomes qui partagent ensemble des moments du quotidien dans l’harmonie et l’entente. Il faut donc commencer en premier lieu à savoir lister nos attentes personnelles en matière de soins. Prendre soin de moi peut vouloir dire : j’ai besoin de bien dormir, de bien manger, de faire du sport, de voire mes copines, de voir ma famille, de sortir, de me faire belle, etc. Lorsque j’en ai conscience, je m’exécute sur ces attentes vis à vis de moi-même. Dans mon couple, je ne suis plus toute seule, je ne peux plus agir en égoïste, j’ai besoin de cultiver ma relation avec l’autre avant même d’envisager d’accueillir un tiers, aussi petit soit-il. Pour tomber enceinte, la psychologie du couple est un aspect à prendre en considération. C’est pour cela que chacun des deux va prendre soin de l’autre communément, éprouver le sentiment d’aimer, afin d’être dans les meilleures dispositions psychologiques pour tomber enceinte. Conseil : il est capital pour les membres du couple en désir d’enfant de se respecter sans se sentir contrôlé ni absorbé ou pire, vampirisé par l’autre.

Bannir les projections sur bébé

C’est ainsi que le bébé peut arriver, dans une ambiance alignée et sereine, ne sentant pas que la place qu’il va prendre dans le couple est dotée d’une telle projection sur lui, sans quoi il aura le sentiment inconscient de devoir correspondre aux attentes de ses parents pour mériter l’amour. Un bébé doit être aimé inconditionnellement, il doit juste être le fruit de l’amour entre deux personnes aimantes et aimées. Ainsi il pourra s’accomplir et se réaliser sans être conditionné par les doutes, craintes et autres attentes parentales qu’il aura épongées lors de sa période intra utérine.

Un bon conseil de psy pour tomber enceinte, ou tout juste pour prendre soin de son futur bébé : aimez-vous pour aimer l’autre, et transmettre l’amour à la prochaine génération...

Elles témoignent de leur expérience avec ORIUS, solution à l’infertilité

Créé par la Psychologue Comportementaliste et cognitiviste spécialiste de l’infertilité Valérie Grumelin Halimi, la Méthode ORIUS (Originel Regression Intra Uterin Stimulation) propose de vous réconcilier avec la fertilité, pour vous permettre de realiser votre rêve de parentalité.

La Méthode ORIUS, solution à l’infertilité

Développée par la psychologue comportementaliste et cognitiviste spécialisée dans les blocages conscients et/ou inconscients du cerveau Valérie Grumelin Halimi, la Méthode ORIUS est également connue sous le nom de Rebirth Intra utérin. ORIUS permet le dénouement et le soulagement de maux psychologiques, physiques et énergétiques.

Pertes vaginales, infertilité et grossesse : Mycose ou Vaginose, quelle différence ?

Toutes les deux entraînent des pertes vaginales altérant la fertilité, mais aussi la qualité des relations sexuelles. Bien que la mycose ou la vaginose ne soient pas des maladies sexuellement transmissibles, les rapports sexuels peuvent favoriser leur survenue d’une vaginose par un phénomène mécanique, ou d’alcalinisation du vagin par le sperme (alcalin).

Toutes nos actualités