Vous êtes ici » fr » Rebirth intra utérin » Dr Véronique BIED DAMON, gynécologue

Véronique BIED DAMON, gynécologue endocrinienne, spécialiste de l’infertilité

Co-auteur de la Méthode Gynéco Psy, le Docteur Véronique BIED DAMON est une gynécologue endocrinienne spécialiste de la reproduction, de l’infertilité et de l’AMP. La Méthode Gynéco Psy consiste à être reçue en même temps par l’Expert Gynéco et l’Expert Psy, afin d’aboutir à un meilleur résultat par une prise en charge globale : CORPS & ESPRIT.

Les consultations Gynéco Psy

Une fois par mois, le Docteur Véronique BIED DAMON et la Psy Valérie GRUMELIN HALIMI (Créatrice de la Méthode Gynéco Psy et d’O.R.I.U.S.) consultent ensemble à Lyon et à Paris.

Alliant l’expertise du gynécologue spécialiste de la reproduction et celle du psychologue spécialiste de l’infertilité, la Méthode Gynéco Psy vous permet de bénéficier d’un avis médical global, corps & psychique, afin de mettre toutes les chances de votre coté pour l’aboutissement de votre désir d’enfant.

Si vous souhaitez bénéficier d’une consultation Gynéco Psy, n’hésitez pas à les contacter pour prendre un RDV.

De l’endocrinologie à la gynécologie : le parcours du Dr BIED DAMON

-1989 : D.E.S de Gynécologie-Obstétrique
(deux modules : stérilité et pathologie mammaire).
-1990 : C.E.S de Biologie de la Reproduction et du développement
-1991 : Docteur en Médecine, UFR Lyon Nord.
-1991 : D.E.S Endocrinologie et Métabolismes, UFR Lyon Nord, Lyon I.
-1991 : D.U. Fertilité et Stérilité, Université Claude Bernard, Lyon I.
-1992 : D.E.S.C de Gynécologie Médicale et Médecine de la Reproduction,
-1994 : A.E.U d’Echographie Gynéco-Obstétricale, U. Claude Bernard, Lyon I.
-1991 - 1993 : Assistant Hospitalo-Universitaire (UFR HEH, Lyon)
-1993-1994 : Chef de clinique en Gynécologie-Obstétrique (UFR Lyon)
-1995-2005 : Chargée de cours à la Faculté de Médecine, Claude Bernard, Lyon

"Je suis médecin gynécologue spécialisé dans l’assistance médicale à la procréation à Lyon depuis 1991 soit plus de 25 ans d’expérience. J’ai d’abord été interne en endocrinologie puis en gynécologie. En 1991, soutenance de ma thèse sur l’insémination artificielle intra-utérine. Puis j’ai continué ma carrière aux hospices civils de Lyon comme assistante - chef de clinique en gynécologie aux hospices civils de Lyon, puis praticien hospitalier au centre AMP de l’hôpital Édouard Herriot Lyon. J’ai participé à de nombreuses études cliniques dans le domaine de la reproduction humaine et participé à de nombreux congrès. En 1996 je me suis installée à la clinique Monplaisir où j’ai été coordinatrice du centre AMP, puis en 2009 dans le centre d’AMP à l’hôpital privé Natécia de Lyon. "

Le centre AMP Natécia

Plus de 25 ans d’expérience

Le centre AMP Natécia propose toutes les techniques AMP : insémination, FIV, ICSI, IMSI, TEC, éclosion embryonnaire assistée et dispose d’une équipe pluridisciplinaire agréée par l’ARS et certifié norme iso 9001.

L’Impact des facteurs environnementaux sur la santé de la femme et de l’enfant

"J’organise avec mes associées au sein de notre clinique depuis 2010 un colloque annuel sur : l’Impact des facteurs environnementaux sur la santé de la femme et de l’enfant avec des orateurs internationaux regroupant plus de 100 praticiens de la santé : gynécologues, endocrinologues, pédiatres, psychiatres, sage femmes, psychologues."

L’approche psychologique de la fertilité

"Je m’intéresse particulièrement aux facteurs environnementaux (toxiques et polluants) responsables d’infertilité comme les perturbateurs endocriniens et aussi à l’approche psychologique de la fertilité afin de proposer aux patientes un suivi personnalisé et adapté à leur contexte de vie. Je participe également au sein de l’établissement à la mise en place d’atelier d’information afin d’éduquer les patientes sur comment avec des gestes quotidiens améliorer leur environnement toxiques, physique comme psychique pour réduire l’impact de ces polluants sur leur santé, leur fertilité et sur celle de leur futur bébé. "

Tomber enceinte après 40 ans : Comment retarder la ménopause

Afin d’éviter les désagréments associés à cette étape inéluctable, ou dans le but d’augmenter leurs chances de tomber enceinte apres 40 ans, les femmes rêvent de retarder l’échéance de la ménopause. Entre allongement de la durée de vie et amélioration des conditions de santé, la période de fertilité de 40 ans en moyenne devient insuffisante pour bon nombre de femmes qui n’hésitent plus à avoir recours à des traitements dans le but de retarder cette ménopause, voir pour tomber enceinte après 40 ans, âge auquel les chances de procréer tombent à 6% par cycle.

Le point sur le manque de gynécologues par le Dr Bied Damon, spécialiste fertilité & infertilité

En 2018, la France comptait 1054 gynécologues médicaux, soit un nombre tristement insuffisant puisqu’il conduit à une proportion de 3 gynécos pour 100 000 femmes en âge de procréer.

Le témoignage de Lyne, infertile et enceinte à 49 ans

Active et pleine de vie, Lyne a vécu sa vie de jeune femme à 100 à l’heure, avec en filigrane toujours présent, le projet de fonder une famille. Cela viendrait naturellement, il suffisait de faire confiance à la vie pour trouver son Homme, celui qui deviendrait le père de ses enfants.